Paul Craig Roberts : Les USA sont une menace pour l'humanité

Publié le par Vahine

Pourquoi détestez vous les américains ? Tout ce que nous voulons c'est envahir votre pays, tuer vos femmes et vos enfants, vous piquer vos ressources naturelles, installer au pouvoir un dirigeant vassal utile aux intérêts américains, et après , vous traiter de terroristes si vous résistez !

Pourquoi détestez vous les américains ? Tout ce que nous voulons c'est envahir votre pays, tuer vos femmes et vos enfants, vous piquer vos ressources naturelles, installer au pouvoir un dirigeant vassal utile aux intérêts américains, et après , vous traiter de terroristes si vous résistez !

C'est lui qui le dit !

Un article de Paul Craig Roberts pour le site : Parti Anti Sioniste : http://www.partiantisioniste.com

Vous noterez que ce monsieur est un journaliste américain !

Paul Craig Roberts, économiste et journaliste américain.Paul Craig Roberts, économiste et journaliste américain.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

« Les Etats-Unis sont une menace pour l’humanité ! » (Paul Craig Roberts, journaliste américain)

08 Novembre 2013 

Les Etats-Unis sont la plus grande menace à laquelle l’humanité n’ait jamais eu à faire face, affirme le journaliste américain Paul Craig Roberts. « L’orgueil et l'arrogance de Washington, combinés aux énormes livraisons d'armes de destruction massive font de Washington la plus grande menace qui ait jamais existée pour toute espèce vivant sur la planète. Washington est l'ennemi de l'humanité toute entière […] Le reste du monde doit reconnaître que Washington n'est pas seulement l'Etat policier le plus complet depuis le stalinisme, mais c’est aussi une menace pour le monde entier », déclare-t-il !

En multipliant les guerres à travers le monde, les Etats-Unis ont suscité le terrorisme et « la haine comme cela ne s’est jamais vu auparavant ». Ces 30 dernières années, les Etats-Unis avaient la possibilité de recourir à des solutions de paix et à user de leur pouvoir pour éviter des conflits meurtriers.

Au début des années 90, il était possible de parvenir à une solution politique en Irak mais Washington était déterminé à aller à la guerre, toute démarche diplomatique a été rejetée, comme le plan proposé par le soviétique Mikhaïl Gorbatchev pour mettre fin au conflit avant que les troupes ne se déploient au Koweït… Entre 2002 et 2003, les Etats-Unis ont eu recours au mensonge des prétendues armes de destruction massives détenues par Saddam Hussein pour déclencher une guerre contre l’Irak, dont les effets sont encore visibles aujourd’hui.

A la fin des années 90, les dirigeants kosovars qui appelaient à la résistance passive et à une solution pacifique pour l’indépendance, comme le politicien Ibrahim Rugova, ont été marginalisés par les Etats-Unis qui ont préféré la solution militaire et la destruction de la Yougoslavie fédérale en soutenant un groupe terroriste, l'Armée de libération du Kosovo.

C’est encore pour soi-disant « protéger les civils » que Washington déclenchera une intervention militaire en Libye, et c’est pour renverser Bachar al-Assad –seul résistant à l’USraël dans la région, avec le Hezbollah– que la Syrie sera mise à feu et à sang.

Les Etats-Unis sont le pays ayant provoqué le plus de conflits et saboté le plus grand nombre de solutions pacifiques. La politique belliqueuse américaine a eu des conséquences catastrophiques pour les peuples afghan, irakien, yougoslave, kosovar, libyen, syrien et d’autres encore…

A côté de cela, « les Etats-Unis sont épargnés par toute forme d’attentat terroriste, à l’exception de ceux qui sont instrumentalisés par le FBI. La "menace terroriste", fabriquée de toute part, a créé, dans le pays, un état policier permanent qui est inexplicable », remarque Paul Craig Roberts.

« Maintenant que nous savons que les invasions américaines en Afghanistan et en Irak [respectivement, en 2001 et 2003, ndlr] étaient basées sur de la propagande et des mensonges, le Congrès et les médias internationaux devraient exiger de savoir ce qu’était l’agenda secret », alors que Washington utilisait l'excuse de la « sécurité nationale » pour justifier ses actions, souligne l’analyste politique !

La responsabilité revient aux Américains et, plus largement, à tout peuple libre de se lever pour empêcher des guerres inutiles, des guerres dont les motifs réels sont cachés aux peuples qui, par leur insouciance et leur inaction, cautionnent ces guerres avec leurs conséquences matérielles et humaines.

Publié dans Guerre, Manipulations

Commenter cet article