Exercices de L'OTAN en mer noire : Une provocation ignorée par la Russie

Publié le par Vahine

Exercices de L'OTAN en mer noire : Une provocation ignorée par la Russie

Nous avons la chance inouïe que le Président de la Russie soit un homme responsable et sage ...

Qu'il ignore les provocations ininterrompues  de la part de l'OTAN ...

Qu'il passe outre le fait d'être traité comme un pestiféré et accusé de tous les maux ...

Qu'il reste calme lorsqu'on lui met tous les false-flag sur le dos ...

On l'a accusé de : envahir la Crimée, soutenir les " pro-Russes", envoyer des blindés en Ukraine, avoir abattu un avion civil ...

Tout cela est faux et quand à l'avion, il y a de fortes chances que cela ait été le sien ( qui est passé au même endroit un peu plus tard ) qui ait été visé !

Les manoeuvres de l'OTAN, très près des frontières russes, et l'envoie de troupes et de matériel militaire en Europe de l'est sont des provocations inacceptables !

Pour l'instant, Dieu merci, Poutine est suffisamment intelligent pour ne pas réagir agressivement, mais il est à craindre que l'OTAN insiste jusqu'à ce qu'il y ait une réaction ...

Que se passera t'il alors ???

Vahine.

Les deux articles suivants ont été trouvés sur Sputnik : http://fr.sputniknews.com/

Exercices de l'Otan en mer Noire: une "provocation", selon Moscou
 

Un croiseur, six frégates et un sous-marin ont participé à des exercices de l'Otan en mer Noire.

Sept navires et un sous-marin de six pays membres de l'Otan ont mené des manœuvres en mer Noire, a annoncé mardi le Commandement naval de l'Alliance.

 

"Les navires du 2e Groupe maritime permanent de l'Otan ont achevé des manœuvres conjointes avec la participation de bâtiments de guerre turcs en mer Noire. Le groupe naval se trouve en mer Noire en vue de montrer à nos alliés de la région que l'Alliance est prête à respecter ses engagements en matière de défense collective", a indiqué le Commandement.

 

La Russie a qualifié les exercices de l'Otan de provocation. "C'est un signal alarmant, un projet provocateur qui est loin de garantir la stabilité et d'encourager le processus de paix en Ukraine", a noté mardi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Alexandre Loukachevitc

 

Le 2e Groupe maritime permanent de l'Otan était représenté par le croiseur américain USS Vicksburg, quatre frégates — NCSM Fredericton (Canada), TCG Turgutreis (Turquie), ROS Regina Maria (Roumanie), ITS Aliseo (Italie) — et le pétrolier ravitailleur allemand FGS Spessart. La Turquie a en outre dépêché les frégates Yavuz et Fatih et un sous-marin. 

 

Les navires ont réalisé des exercices de lutte anti-sous-marine, de défense antiaérienne et de lutte contre les troupes côtières.

Selon le communiqué, le 2e Groupe maritime permanent de l'Alliance mènera prochainement des exercices avec la participation de navires bulgares et roumains.



 

Médias: la Russie épargne une guerre au monde en ignorant les provocations de l’Otan
 

 20.03.2015

"Si les navires américains jouent à la guerre le long de la frontière russe, il serait juste que les bateaux de guerre russes mènent des exercices dans le bassin des Caraïbes", estime le journaliste du magazine autrichien Contra.
 

La Russie mène une politique sage en s’abstenant de réagir aux provocations des Etats-Unis et de l’Otan, écrit le magazine autrichien Contra.

 

Des navires de guerre américains réalisent des exercices en mer noire, l’Otan manœuvrant à quelques centaines de mètres des frontières russes, et de nombreuses provocations sont mises en œuvre, constate le journaliste Marco Meyer. Cependant, note-t-il, l’"ours russe" rappelle plus le sympathique Baloo du Livre de la jungle qu’un grizzly agressif.

 

Le journaliste envisage un autre scénario, et imagine que la Russie et la Chine, accompagnés de Cuba et du Venezuela, décident d’organiser des exercices militaires dans le Golfe du Mexique, à quelques encablures de la Floride.

 

"L’axiome : "Des droits égaux pour tous fonctionnera-t-il alors?", s’interroge l’analyste. "Imaginez quelle campagne médiatique s’élèverait alors contre cette incroyable provocation militaire", indique-t-il.

 

L’auteur de l’article rappelle que conformément à la doctrine Monroe, l’ensemble de l’Amérique est considérée comme la sphère d’influence des Etats-Unis, qui ne souhaitent y voir l’influence d’aucun autre acteur.

 

"Si les navires américains jouent à la guerre le long de la frontière russe, il serait juste que les bateaux de guerre russes mènent des exercices dans le bassin des Caraïbes", estime le journaliste, ajoutant que la Russie préférait ne pas pousser la situation jusqu’au conflit, ce qui risquerait de déclencher une nouvelle guerre mondiale.



 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article