Poutine versus Georges Friedman : Le masque tombe

Publié le par Vahine

George Friedman, directeur de " Stratfor " au " Council on Foreign Relations " de Chicago ( Avril 2015 ).

George Friedman, directeur de " Stratfor " au " Council on Foreign Relations " de Chicago ( Avril 2015 ).

Un exemple frappant de qui gouverne vraiment le monde :

Des sociétés privées comme  " Stratfor " ou " le " Council on Foreign Relations " de Chicago,

Des psychopathes richissimes comme ce monsieur Friedman, dont personne n'a jamais entendu parler et dont on ne connait pas l'étendu des pouvoirs ...

Et du mépris dans lequel ils tiennent le reste de l'humanité ...

 

 

Georges Friedman est un ce ces malades mentaux qui gouvernent le monde en coulisse.

Dans ce discours fait au "Chicago Council " : une institution que ni vous ni moi ne connaissons mais qui décide unilatéralement, entre gens du même monde, de qui va vivre et qui va mourir sur cette planète ...

Donc, dans ce discours, ce monsieur qui a créé la société " Stratfor " : société que ni vous ni moi ne connaissons mais qui décide ...................................... sur cette planète !!!

Reprenons : Donc nous avons ce monsieur, qui a créé une société et qui parle devant les membres d'une autres société ...

Et tout ce beau monde discute tranquillement de l'avenir de la planète et des gens qui habitent dessus exactement comme si elle ( la planète ) leur appartenait et comme si nous ( les habitants de la planète ) étions aussi peu important qu'une colonie de fourmis dont il va falloir, ou pas, se débarasser !

Ce qu'il dit est surréaliste ! Et lui et la bande de tarés qui l'écoutent sont probablement persuadés de la légitimité des USA à foutre le bordel sur toute la planète sous prétexte qu'ils sont les rois du monde !

Dans le même article , nous avons un discours normal d'un président normal, en l'occurence : Poutine devans la presse  ...

Evidement il n'y a pas photo !

Vahine.

Un article de Politique Actu : http://www.politique-actu.com/

Suivi par un autre du  saker francophone : http://lesakerfrancophone.net

 

 

 

STRATÉGIE : George Friedman, directeur de Stratfor au Council on Foreign Relations de Chicago (AVRIL 2015)

 

George Friedman, directeur de la société de renseignement et d’analyse Stratfor, dite la « CIA de l'ombre », au Council on Foreign Relations de Chicago.


Dans son discours au Council il explique comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Il identifie également les ennemis potentiels des USA.

Friedman voudrait que le monde actuel soit exclusivement sous le contrôle direct ou indirect des USA

Le président de Stratfor déclare que les USA n'ont pas de relations avec l'Europe. « Nous avons des relations avec la Roumanie, la France et ainsi de suite. Il n'y a pas d'Europe avec laquelle les USA ont des relations quelconques". Cela rappelle forcément la conversation de la sous-secrétaire d'Etat Victoria Nuland avec l'ambassadeur des USA à Kiev en 2014. Nuland avait alors expliqué à son interlocuteur en des termes très crus ce qu'elle pensait de l'Europe unie et de ses dirigeants: https://www.youtube.com/watch?v=2-kbw... 33] Plus tard, elle a présenté ses excuses pour la forme de ses propos, mais pas sur le fond. Il faut savoir que Mme Nuland est une lectrice des notes analytiques de Stratfor.


« Les USA contrôlent tous les océans de la terre. Personne n'avait encore réussi à le faire. Par conséquent, nous pouvons nous ingérer partout sur la planète, mais personne ne peut nous attaquer. Le contrôle des océans et de l'espace est la base de notre pouvoir", a déclaré Friedman à Chicago.

Selon lui, "la priorité des USA est d'empêcher que le capital allemand et les technologies allemandes s'unissent avec les ressources naturelles et la main d'œuvre russes pour former une combinaison invincible". Créer un "cordon sanitaire" autour de la Russie permettra à terme aux USA de tenir en laisse l'Allemagne et toute l'Union européenne

[Merci à JMarc, le veilleur]

Stratfor ( Wikipédia )
 
 

Strategic Forecasting, Inc., plus couramment appelé STRATFOR, est une société privée américaine qui œuvre dans le domaine du renseignement. Elle a été fondée en 1996 à Austin (Texas) par George Friedman, qui en est son responsable du renseignement et son CEO en 2011. Son but premier est d'aider ses clients dans le domaine de la sécurité. Elle publie aussi une infolettre qui est diffusée auprès du grand public. Elle est réputée pour sa tradition du secret, surtout à propos de ses clients qui ont un niveau de sécurité top secret.

( ................ )

STRATFOR a été cité par les médias, tels CNNBloombergAssociated PressReutersThe New York Times et BBC, comme un expert dans le renseignement pour les questions stratégique et tactique2Barron's l'a qualifié de « CIA clandestine »3.

( ............... )

La liste des clients de STRATFOR est confidentielle et elle se targue d'avoir plusieurs clients qui font partie du Fortune 500 ou qui sont des agences gouvernementales de calibre international4.

( ............... )

Le 27 février 2012, Wikileaks publie plus de 5 millions de courriels issus de la compagnie9. Wikileaks dénonce l'emploi par Stratfor de "réseaux d'informateurs, de structures de versement de pots-de-vin, de techniques de blanchiment d'argent".

( ............... )

Wikileaks a également révélé que Srdja Popovic, un des deux fondateurs d’Otpor ! (le groupe qui organisa la révolution colorée en Serbie) et du CANVAS (le groupe qui forme des militants partout dans le monde en vue d’organiser des révolutions colorées), et son épouse ont été des employés de Stratfor. Bien que Otpor et le CANVAS soient présentés comme des associations « non-violentes », soutenues par l’Otan pour renverser des gouvernements au profit d’équipes préparées par la CIA, Srdja Popovic a conseillé Stratfor, notamment en élaborant un plan de renversement du président du Venezuela Hugo Chavez (interprétation de la source (en anglais) à confirmer)10.

 

Par Le Saker Francophone – le 17 avril 2015

GUERRE – le masque tombe

Discours de Georges Friedman géopoliticien américain pour Stratfor devant le Chicago Council, le 4 février 2015 – Vidéo vocalisée en français

 

1 – L’Europe n’existe pas
2 – Seule une union Allemagne-Russie pourrait nous menacer, ça n’arrivera jamais
3 – L’armée ukrainienne est une armée US, nous donnons nos médailles à leurs soldats méritants
4 – Nous livrons des armes dans tous les pays de l’est européen, même en Ukraine
5 – Notre but est d’installer un cordon sanitaire autour de la Russie
6 – Nous intervenons militairement dans le monde entier, nous dominons les océans et toute la terre
7 – Nous faisons battre nos ennemis entre eux, c’est cynique mais ça marche
8 – Les attaques préventives déstabilisent les ennemis, nous faisons ça dans toutes les guerres
9 – Nous installons des régimes favorables à nos intérêts
10 – Nous sommes un empire, nous ne pouvons pas nous relâcher
11 – L’Otan doit occuper tout l’espace terrestre entre la mer Baltique et la mer Noire
12 – Nous ne savons pas ce que va faire l’Allemagne, elle est dans une situation très difficile
13 – Nous ne voulons pas d’une coopération entre le capital financier et technologique allemand et les ressources de matières premières russes, les USA essaient d’empêcher ça depuis un siècle. Le destin de l’Europe dépendra de la décision des Allemands, où vont-ils diriger leurs exportations?

Le discours Stratfor : George Friedman fait des révélations incroyables ajoutée le 16 Avril 2015 par Yacine Zitouni

PAIX – le voile de l’espoir se lève

Conférence de presse de Poutine à Moscou, le 6 avril 2015 – Vidéo vocalisée en français

 

1 – La Russie n’attaque pas l’Occident, elle n’agresse personne, elle défend ses intérêts
2 – En 1990, la Russie a arrêté les vols de ses bombardiers stratégiques, mais les avions US continuaient à voler avec des armes nucléaires à bord. Pourquoi? Contre qui? Nous avons recommencé depuis trois ans, alors qui provoque?
3 – Nous avons deux base militaires hors de Russie
à la frontière afghane, c’est même l’intérêt des USA. Eux ont plus de mille bases partout dans le monde, et nous sommes des agresseurs? Où est le bon sens? Que font les armes nucléaires américaines en Europe?
4 – Le budget militaire du Pentagone est dix fois plus élevé que le nôtre et nous menons une politique agressive? Il faut garder son bon sens. Avons-nous des bases aux frontières des USA?
5 – Pourquoi veut-on nous interdire de nous défendre? Qui a résilié le traité sur les missiles? Qui installe ses missiles aux frontières de l’autre? Et nous sommes agressifs?
6 – Nous voulons des relations d’égalité avec l’Occident, en accord avec nos intérêts nationaux
7 – Nous avons attendu 20 ans avant d’être acceptés à l’OMC, avec beaucoup de concessions, les règles solides sont violées, celles de l’OMC, de l’ONU, du droit international avec les sanctions contre nous
8 – Nous voulons collaborer sur les problèmes de l’humanité, sécurité, désarmement, terrorisme, santé, drogue, crime organisé
9 – Après la chute du mur de Berlin, on nous avait promis un gel de l’Otan, et aujourd’hui elle est partout à nos frontières, c’est un nouveau mur. Les Occidentaux ont décidé qu’ils étaient vainqueurs.
10 – Il faut arrêter de construire de nouveaux murs et faire un monde commun humain, prospère et en sécurité.
11 – Les sanctions économiques ne sont pas le prix que nous payons pour la Crimée, mais pour notre volonté d’exister en tant que nation et civilisation libre
12 – Quoi que nous fassions pour la détente, nous rencontrons toujours des refus et des résistances de l’Occident. Les derniers jeux Olympiques d’hiver de Sotchi ont été calomniés et discrédités avant, pendant et après, pourquoi ?
13 – L’Occident veut enchaîner l’ours russe, même s’il reste dans sa tanière, il veut arracher les dents et les griffes de l’ours, ses armes nucléaires. Ensuite il empaillera l’ours et s’appropriera sa taïga, son territoire. Les USA trouvent injuste que la Russie soit si grande, elle en veut un morceau, comme elle avait volé le Texas au Mexique en 1848 [plus la moitié de ses terres, du Texas à la Californie, NdT]
14 – Nous utilisons les sanctions économiques comme tremplin pour améliorer notre économie, nous serons plus indépendants
15 – Nous ne voulons pas que la peau de l’ours soit accrochée au mur, cela n’a rien à voir avec la Crimée.

Poutine réfute les accusations de l’Occident conférence de presse, Moscou ajoutée le 16 Avril 2015 par Yacine Zitouni

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article