Stratégie du choc et état d'urgence après les attentats de Paris

Publié le par Vahine

Stratégie du choc et état d'urgence après les attentats de Paris

Ou comment le gouvernement français entend utiliser les attentats de Paris pour transformer la France en dictature ...

Sur Le cercle des volontaires : http://www.cercledesvolontaires.fr/2015/11/17/strategie-du-choc-hollande-veut-prolonger-letat-durgence-et-modifier-la-constitution/

Article suivi de la vidéo de Naomie Klein pour approfondir le sujet .

 

stratégie du choc

 

Stratégie du choc : Hollande veut prolonger l’état d’urgence et modifier la constitution !

PAR  / LE 17 NOVEMBRE 2015 

 

Dans la Stratégie du chocNaomi Klein, s’appuyant sur plusieurs recherches documentaires, soutient que, les désastres qui conduisent à des chocs psychologiques, permettent aux chantres du capitalisme d’appliquer la doctrine de l’école de Chicago dont Milton Friedman est l’un des représentants les plus connus. Ils imposeraient à l’occasion des désastres des réformes économiques que Naomi Klein qualifie d’ultra-libérales telles que la privatisation de l’énergie ou de la sécurité sociale. En gros, l’émotion prenant le pas sur la réflexion, les périodes au cours desquelles les individus sont sous l’effet d’un choc psychologique intense sont très favorables pour la mise en place de politiques qui desservent leur intérêt.

Les attentats de ces derniers jours, dont l’impact est démultiplié par le travail des médias, provoquent cet état de choc psychologique chez les citoyens qui ne sont pas formés à l’autodéfense intellectuelle, soit la capacité de prendre du recul et d’analyser une situation à froid.

Le moment est donc parfaitement propice à l’annonce de mesures défavorables au plus grand nombre; ces mesures trouvant leur justification dans la nécessité de plus de sécurité, alors même que la récente loi renseignement, ayant mis en place la surveillance de masse, vient de démontrer son inutilité.

Aussi il n’etonnera pas les observateurs attentifs de la vie « démocratique » de voir le gouvernement se ruer sur la prolongation de 3 mois de l’état d’urgence. Pour rappel l’état d’urgence donne à l’excecutif des pouvoirs dignes d’une dictature comme l’interdiction de réunion, ou la prise de contrôle des medias.

Pire encore, Hollande a annoncé lundi 16 novembre une modification de la constitution « pour permettre aux pouvoirs publics d’agir, conformément à l’état de droit, contre le terrorisme de guerre ». Que se cache-t-il derrnière cette belle formule ?

On peut s’attendre au pire de la part d’un gouvernement qui soutient le terrorisme en Syrie, organise la surveillance de masse de ses citoyens et ne sanctionne jamais les incompétents qui ont failli à assurer leur sécurité.

De plus le Premier ministre ne souhaite pas que cette modification passe par un référendum. Et si le peuple ne votait pas comme il fallait ? Pourquoi prendre le risque…

Jusqu’à quel point fonctionnera la stratégie du choc sur la population française ? A vos pronostics…

 

Baptiste Mannaia

 

Stratégie du choc et état d'urgence après les attentats de Paris

Naomi Klein ( Wikipédia ) 

 

Naomi Klein (née le 8 mai 1970 à Montréal) est une journaliste canadienneauteurcinéaste et militante altermondialiste.

 

( ....... )

 

 

La Stratégie du choc

Le troisième livre de Naomi Klein, La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocsprivations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook7 de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom 8.

 

( ......... )

Oeuvres

 

Livres

  • No Logo : La tyrannie des marques [« No Logo: Taking Aim at the Brand Bullies »], Actes Sud, coll. « Babel »,‎  (1re éd. 2001), 752 p.(ISBN 978-2-7427-3780-2)
  • Journal d'une combattante : Nouvelles du front de la mondialisation [« Fences and Windows: Dispatches from the Front Lines of the Globalization Debate »], Actes Sud, coll. « Babel »,‎  (1re éd. 2003), 360 p. (ISBN 978-2-7427-5563-9)
  • Mourir pour McDo en Irak : Colonisation américaine, résistance irakienne (coécrit avec Jean BricmontTariq Ali et Geoffrey Geuens), Aden,‎ , 160 p.(ISBN 978-2-960-02737-2)
  • La Stratégie du choc : Montée d'un capitalisme du désastre [« The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism »], Actes Sud, coll. « Babel »,‎ (1re éd. 2008), 848 p. (ISBN 978-2-330-02660-8)
- Prix Warwick 200915

Cinéma[modifier | modifier le code]

 

Le troisième livre de Naomi Klein, La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocsprivations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook7 de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom 8.

Le troisième livre de Naomi Klein, La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocsprivations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook7 de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom 8.

Le troisième livre de Naomi Klein, La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocsprivations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook7 de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom 8.

Le troisième livre de Naomi Klein, La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocsprivations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook7 de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom 8.

Le troisième livre de Naomi Klein, La Stratégie du choc : la montée d'un capitalisme du désastre, commence par traiter des méthodes de chocs régressifs utilisant des chocs psychologiques amenant à une régression du sujet, via électrochocsprivations sensorielles et administration de drogues. Des recherches, subventionnées par la CIA, ont permis la rédaction du manuel de torture The Kubark CounterIntelligence Interrogation handbook7 de la CIA, décrivant différentes manières d'amener un prisonnier à régresser jusqu'à un état infantile, ce que Naomi Klein appelle un choc psychologique.

Le livre dresse un parallèle entre ce choc et les chocs sociaux, économiques et politiques — désastres naturels, guerres, attaques terroristes, coup d’État, crises économiques — qui sont selon l'auteur délibérément utilisés pour permettre la mise en œuvre de réformes économiques néolibérales majeures qui seraient impossibles en temps normal. Elle soutient que Milton Friedman appelait à l’utilisation de ces chocs pour permettre ces réformes.

Il est par ailleurs adapté au cinéma sous le même titre, La Stratégie du choc, par Michael Winterbottom et Mat Whitecross ; le film utilise des images d'archives. Naomi Klein participe au tournage comme narratrice. Le film est projeté durant la Berlinale en 2009. Néanmoins, le reportage serait sorti sans l'accord de Naomi Klein en désaccord avec le travail de Michael Winterbottom 8.

La Stratégie du Choc ~ Naomie Klein ~ Capitalisme du désastre par Cinzia33 . Ajoutée le 11 sept. 2015 Censuré à la 46ème minute... Vidéo complète sur Vimeo sous le nom "Manipulation des masses"

Commenter cet article

Noname 28/11/2015 15:08

:) j'avais vue ça en 2007 ... et je me demandais si le rapprochement était fait ... c'est bien le cas, nous appliquons le parfait petit manuel de l'école de Friedman ...

Vahine 29/11/2015 14:48

Et oui ...