Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La famille Rothschild : L’Hydre de l’oligarchie mondiale

Publié le par Vahine

La famille Rothschild : L’Hydre de l’oligarchie mondiale

Encore un article extrémement intéressant qui explique comment le monde est gouverné, dans l'ombre, par un tout petit groupe de familles de banquiers qui possédent, au sens propre, tout l'or du monde !

Un article du Blog de la résistance suivi d'un autre ( traduit de l'anglais ) pris sur Omnithought.org :

https://resistanceauthentique.wordpress.com/2016/01/06/la-famille-rothschild-lhydre-de-loligarchie-mondiale/

http://omnithought.org/list-of-banks-owned-controlled-rothschild-family/2327

La famille Rothschild – L’Hydre de l’oligarchie mondiale

6 Janvier 2016

Dean Anderson

 

Quand je parle d’entités puissantes qui manœuvre dans les coulisses, je fait référence à cette oligarchie , cette élite mondialiste de l’ombre qui a un pouvoir considérable, un pouvoir qui découle d’une longue histoire .
                
Certains des plus grands hommes des Etats-Unis, dans le domaine du commerce et de la production, ont peur de quelque chose. Ils savent qu’il existe quelque part une puissance si organisée, si subtile, si vigilante, si cohérente, si complète, si persuasive…  Qu’ils font bien, lorsqu’ils en parlent, de parler doucement.

 

 
   Woodrow Wilson, ancien président des Etats-Unis   

 

 
La famille Rothschild s’est combinée avec la maison Orange de Hollande (famille royale) pour fonder la Banque d’Amsterdam au début des années 1600, elle devint la toute première banque centrale privée au monde. 

 

 

« Peu m’importe de savoir quel pantin siège sur le trône d’Angleterre pour gouverner l’Empire sur lequel le soleil ne se couche jamais.

L’homme qui contrôle la monnaie de la Grande-Bretagne contrôle l’Empire britannique, et c’est moi qui contrôle la monnaie. »

~ Nathan Rothschild

 

Commentaire : Les Etats sont totalement soumis au monstrueux dictât capitalo-bancaire, synonyme de pillage de la planète et de l’utilisation de toutes ses ressources, humaines comprises. Cet article est un extrait du livre de Dean henderson : Big Oil & Their Bankers In The Persian Gulf: Four Horsemen, Eight Families & Their Global Intelligence, Narcotics & Terror Network [« Le pétrole & ses banquiers dans le golfe Persique : quatre cavaliers, huit familles et leurs réseaux globaux de surveillance, de narcotique et de terrorisme », ouvrage non traduit en français]. Rien ne change dans le monde de la politique occidentale, bien que les hommes qui la pratique veuillent nous faire croire le contraire…

Paul Valéry définissait l’histoire comme « ce grand courant sous-jacent souvent silencieux et dont le sens ne se révèle que si l’on embrasse de larges périodes de temps ».

~ Pierre Hillard

© Portrait of King William III, Godfrey Kneller, 1680
 
 
Guillaume III (William III en anglais), roi d’Angleterre, d’Irlande et d’Écosse

Le prince Guillaume d’Orange se maria dans la maison anglaise des Windsor, prenant pour épouse la fille du roi James II, Marie. L’Ordre de la Confrérie d’Orange, qui a plus récemment fomenté la violence protestante en Irlande du Nord, a mis Guillaume III sur le trône d’Angleterre, d’où il régna sur à la fois la Grande-Bretagne et la Hollande. En 1694, Guillaume III fit équipe avec les Rothschild pour lancer la Banque d’Angleterre.

La vieille dame de Threadneedle Street comme on appelle la Banque d’Angleterre, est entourée d’un mur de neuf mètres de haut. Trois étages sous la surface, se trouve la plus grosse réserve de lingots d’or du monde. Le plus gros trésor se trouve sous la Banque de la Réserve Fédérale de New York contrôlée par les Rothschild. D’après l’excellent documentaire de Bill Still « The Money Masters », la plupart de cet or fut confisqué des chambres fortes maintenant vides de Fort Knox comme garantie sur les obligations de la dette américaine aux huit familles de la Réserve Fédérale.

Cette mafia financière a consolidé son contrôle sur le stock d’or mondial lorsque deux cents millions d’onces d’or appartenant à la Banque de Nova Scotia (NdT : Banque canadienne), furent récupérées de dessous le carnage du World Trade Center. Un jour après sa récupération du 1er Novembre 2001, le maire de New York, Rudi Giuliani licencia des centaines d’ouvriers du plan de sauvetage à Ground Zéro (NdT : précisons en passant que le terme de « ground zéro » est utilisé quasiment exclusivement pour localiser l’endroit de détonation d’une arme nucléaire… Nous en avons déjà parlé…), peu de temps après qu’il fut nommé chevalier par la reine Elisabeth II et nommé « homme de l’année » du TimeMagazine

Le cours quotidien de l’or est fixé tous les jours à la banque N.M. Rothschild de la City de Londres. Là, cinq des huit familles banquières décident de manière unilatérale, sans consultation aucune, quel sera le prix de l’or chaque matin. La succursale de Kleinwort Benson, Sharps Pixley, est une des cinq firmes décideuses. Une autre est Mocatta Metals. Détenue en majorité par la Standard Chartered Bank, la banque fondée par Cecil Rhodes dont la branche de Dubaï vira électroniquement les fonds nécessaires pour financer les attaques du 11 septembre 2001 à Mohamed Atta, le présumé chef de l’opération de terrain.

 

© Inconnu
La corporation Mocatta Metals
 

D’après le parlementaire britannique Michael Meacher dans un entretien au journal duGuardian de Londres, Omar Saeed Sheikh, l’homme qui décapita le journaliste étasunien Daniel Pearl en 2002, était un agent du MI6 britannique. Il a dit que ce fut aussi Sheikh qui, pour le général Mahmoud Ahmed des services secrets pakistanais ISI, vira cent mille US$ à Mohamed Atta depuis la Standards Chartered Bank de Dubaï avant le 11 septembre 2001. L’affirmation de Meacher a été corroborée par Dennis Lomel, directeur de la section financière du FBI et par un article du Times of India en date du 11 octobre 2001. L’entreprise Mocatta Metals est aussi un des moyens de financement des opérations du Mossad.

La succursale Midland Bank Samuel Montagu est un troisième « fixeur » du prix de l’or à Londres. En 1999, Midland, dont le QG se trouvait dans le cœur de l’argent de la cocaïne au Panama, fut achetée par la banque HSBC contrôlée par l’oligarchie banquière britannique ; la vieille lessiveuse du fric des guerres de l’opium de la Hong Kong Shanghaï Bank Corporation est maintenant devenue la seconde plus grosse banque du monde. Midland est partiellement la propriété de la monarchie al-Sabah du Koweït. Les deux autres fixeurs du prix de l’or sont Johnson Matthey et N.M. Rothschild, ces deux firmes ont des comités directeurs inter-reliés avec l’Anglo-American et la HSBC.

L’Anglo-American est la troisième compagnie minière mondiale. Elle est contrôlée par les Rothschild et la famille Oppenheimer d’Afrique du Sud. Elle possède Engelhardt, qui possède un quasi monopole sur la fabrication de l’or mondial, ainsi que le monopole diamantaire DeBeers. Le PDG actuel de DeBeers est Nicky Oppenheimer. DeBeers fut accusée en 1994 de truquer les cours et mis devant la justice des Etats-Unis. Jusqu’à aujourd’hui, les officiels de cette entreprise ne mettent jamais un pied sur le territoire des Etats-Unis de peur d’être arrêtés par les autorités.

 

© Lithograph, 1828
Le Président Jackson détruisant la Banque des Etats-Unis.

Commentaire : En 1824, dans une lettre à L.H. Coleman of Warrington, le président des Etats-Unis Andrew Jackson écrivait :

« Je suis l’un de ceux qui ne croient pas que la dette nationale soit une bénédiction… C’est une manœuvre destinée à ériger autour de l’administration une aristocratie de l’argent, dangereuse pour les libertés du pays. »

Les Rothschild contrôlent aussi BHP Billiton et Rio Tinto, les deux plus grosses compagnies minières au monde, ainsi que la Royal Dutch/Shell et la Bank of America. Comme l’a dit le gouverneur adjoint de la Banque d’Angleterre George Blunden :

La peur est ce qui rend les pouvoirs de la banque si acceptables. La banque est capable d’exercer son influence lorsque les gens sont dépendants de nous et ont peur de perdre leurs privilèges ou lorsqu’ils sont terrifiés.

Meyer Amschel Rothschild a vendu au gouvernement britannique les mercenaires allemands hessianiques pour combattre contre les révolutionnaires étasuniens, faisant passer les gains à son frère Nathan à Londres où la banque N.M. (Nathan & Mayer) Rothschild & Sons était établie. Mayer était un élève très studieux de la Cabale et lança sa fortune sur de l’argent volé, extorqué de Guillaume IX, l’administrateur royal de la région Hesse-Kassel et important franc-maçon.

La firme Barings contrôlée par les Rothschild finança les commerces chinois de l’opium et de la traite des noirs africaine. Elle finança l’achat de la Louisiane (à Napoléon). Lorsque plusieurs états firent défaut sur leurs emprunts, Barings soudoya Daniel Webster pour qu’il fasse des discours insistant sur les vertus du remboursement des dettes. Les états maintinrent leur position, ainsi la maison des Rothschild coupa les vivres en 1842, plongeant les Etats-Unis dans une énorme dépression économique. Il a souvent été dit que la fortune des Rothschild dépendait de la banqueroute des nations. Mayer Amschel Rothschild n’a t’il pas dit :

Je ne me soucie pas de qui contrôle les affaires politiques d’une nation tant que je contrôle sa monnaie.

La guerre fit aussi fructifier la fortune de la famille. La maison des Rothschild a financé la guerre de Prusse, la guerre de Crimée et la tentative britannique de reprendre le canal de Suez aux Français. Nathan Rothschild fit un gros pari financier sur Napoléon à la bataille de Waterloo tout en finançant également le duc de Wellington et sa campagne péninsulaire contre Napoléon. La guerre contre le Mexique et la guerre de sécession furent des mines d’or pour la famille.

Une biographie familiale des Rothschild mentionne une réunion à Londres d’un « syndicat international banquier » qui décida de lancer le nord des Etats-Unis contre le sud et ce comme partie intégrante d’une stratégie de « diviser pour mieux régner ». Le chancelier allemand Otto von Bismarck a dit :

La division des Etats-Unis en fédérations de force égale fut décidée bien avant la guerre de sécession. Ces banquiers avaient peur que les Etats-Unis finissent par contre-carrer leur domination fnancière du monde. La voix des Rothschild a prévalu.

Le biographe des Rothschild, Derek Wilson, dit que la famille était le banquier européen officiel du gouvernement des Etats-Unis via le précurseur de la banque fédérale, la Bank of the United States. Le biographe familial Niall Ferguson note « un vide substantiel et inexpliqué » dans la correspondance des Rothschild entre 1854 et 1860. Il dit que toutes les copies des lettres envoyées par les Rothschild de Londres pendant la période de la guerre de sécession « furent détruites aux ordres d’associés successifs ».

© portrets.ru
 
Alexandre II de Russie, dit « Le Libérateur »

Les troupes françaises et britanniques avaient encerclé les Etats-Unis à la fin de la guerre de sécession. Les britanniques envoyèrent onze mille soldats dans le pays contrôlé par la Couronne qu’est le Canada, qui donna refuge aux agents confédérés. La France de Napoléon III avait installé sa marionnette autrichienne des Habsbourg l’archiduc Maximilien, comme empereur du Mexique, où les troupes françaises se massèrent à la frontière avec le Texas. Seul, le déploiement in-extremis d’une flotte russe du tsar Alexandre II, allié des Etats-Unis, sauva le pays de la re-colonisation. (NdT :disons plutôt un changement de main colonial car les Etats-Unis étaient et sont toujours un pays colonial dont la terre a été volée aux peuples et nations autochtones…). Cette même année le Chicago Tribune titrait « Belmont et les Rothschild ont acheté des obligations de guerre confédérées » (Auguste Belmont était un agent des Rothschild aux Etats-Unis, qui eut un cheval de course de la Triple Couronne nommé en son honneur).

Commentaire : Il serait peut-être bon pour l’humanité que les étasuniens relisent l’Histoire, car – vu de nos jours – ce sauvetage des Etats-Unis par les Russes est croustillant…

Le président Abraham Lincoln, maintenant au courant de la Bank of United States contrôlée par les huit familles, contra la tactique en faisant émettre des « Greenbacks » par la trésorerie fédérale. Les banquiers de Londres fulminaient. Salomon Rothschild commenta dérisoirement au sujet du président Lincoln :

Il rejette toute forme de compromis. Il a l’apparence d’un paysan et ne peut dire que des histoires de comptoir.

Lincoln fut assassiné par John Wilkes Booth, qui fut extirpé du théâtre Ford par des membres de la société secrète des Chevaliers du Cercle d’Or. La petite fille de Booth écrivit plus tard : « Cet acte de folie », dans lequel elle détaille les contacts de son grand-père Booth avec de « mystérieux Européens » juste avant l’assassinat de Lincoln.

Le baron Jacob de Rothschild fut également flatteur envers la citoyenneté étasunienne. Il commenta à un ministre étasunien en visite en Belgique Henry Sanford au sujet du plus d’un demi million d’étasuniens qui moururent durant la guerre de sécession que :

Lorsque votre patient est désespérément malade, vous essayez des mesures de désespoir, y compris la saignée.

Salomon et Jacob ne faisaient que perpétrer une tradition familiale. Quelques générations auparavant, Mayer Amschel Rothschild se vantait de sa stratégie d’investissement en ces termes :

Lorsque le sang inonde les rues de Paris, j’achète.

Commentaire : Aujourd’hui, Rothschild est en première place du classement des banques d’affaires 2015 et les fusions-acquisitionsbattent le record mondial de 2007. De son côté, Ariane de Rothschild, qui a pris la direction du groupe suisse Edmond de Rothschild
déclame : « Il faut arrêter d’être timoré, il faut être fier d’être banquier ! ».

Les fils de Mayer Rothschild sont connus sous le nom des cinq de Francfort. Amschel gérait la banque familiale de Francfort avec son père, tandis que Nathan gérait l’opération banquière de Londres . Le plus jeune des fils Jacob s’installa à Paris, tandis que Salomon s’occupait de la succursale de Vienne et Karl celle de Naples. L’écrivain Frederick Morton estime que dès 1850, les Rothschild pesaient plus de dix milliards de dollars. Le vieil axiome « l’argent appelle l’argent » est certainement vrai. Les chercheurs croient que la fortune des Rothschild aujourd’hui excède les cent mille milliards de dollars. 

Les Warburg, Kuhn Loeb, Goldman Sachs, Schiffs et Rothschild se sont mariés entre eux au sein d’une énorme grande famille banquière. La famille Warburg, qui contrôle la Deutsche Bank et la Banque Paribas, se sont alliés avec les Rothschild en 1814 à Hambourg, tandis que la maison Kuhn Loeb et celle de Jacob Schiff partagèrent leurs quartiers avec les Rothschild dès 1785. Schiff émigra aux Etats-Unis en 1865. Il joignit ses forces avec Abraham Kuhn et maria la fille de Salomon Loeb. Loeb et Kuhn marièrentde l’un l’autre les sœurs et la dynastie Kuhn-Loeb vit le jour. Felix Warburg maria la fille de Jacob Schiff. Deux filles Goldman se marièrent avec deux fils de la famille Sachs, créant ainsi Goldman Sachs. En 1806, Nathan Rothschild épousa l’aînée des filles de Levi Barent Cohen, un important financier de Londres. La famille Cohen faisait donc maintenant partie du club.

 

© Inconnu
 
En anglais, les trois mots « Gold, Oil et Diamond » forment l’acronyme GOD qui veut aussi dire Dieu.

Aujourd’hui, les Rothschild contrôlent un gigantesque empire financier, qui inclut des parts majoritaires dans presque toutes les banques centrales du monde. Le clan d’Edmond de Rothschild possède la Banque Privée SA à Lugano en Suisse et la Rothschild Bank AG de Zürich. La famille de Jacob de Rothschild est propriétaire de la puissante Rothschild Italia de Milan. Ils sont membres du club exclusif du Club des Îles, qui fournit le capital au Quantum Fund NV de George Soros pour qu’il réussisse un « coup » en 1997-98 en détruisant les monnaies de la Thaïlande, de l’Indonésie et de la Russie. Soros fut un actionnaire important de la compagnie pétrolière de George W. Bush Harken Energy.

Quantum NV gère de onze à quatorze milliards de dollars en investissements et en biens et opère depuis l’île hollandaise de Curaçao, dans l’ombre des énormes raffineries de la Royal Dutch/Shell (Rothschild) et Exxon-Mobil (Rockefeller)Curaçao a été récemment cité par un comité spécial d’enquête de l’OCDE sur le blanchiment d’argent comme étant une des nations principales blanchissant l’argent de la drogue. Le groupe du Club des Îles qui finance Quantum NV est mené par les Rothschild et inclut la reine Elizabeth II d’Angleterre et bien d’autres aristocrates européens et de la noblesse noire. Le financier suisse fugitif et homme de paille du Mossad Marc Rich, dont les affaires ont été récememnt récupérées par la mafia russe du Groupe Alpha, fait aussi partie du réseau Soros. Rich a été amnistié par le président Bill Clinton juste avant son départ de la Maison blanche.

Les liens avec l’argent de la drogue ne sont pas nouveaux pour les Rothschild. N.M. Rothschild & Sons était à l’épicentre du scandale de la banque de la CIA la BCCI, mais échappa aux feux de la rampe lorsqu’un hangard plein de documents prit feu de manière providentielle au moment où la banque d’Angleterre contrôlée par les Rothschild ferma la BCCI. La Bank of America des Rothschild avait fourni l’argent de départ pour lancer la banque BCCI (NdT : la banque de couverture des actions criminelles de la CIA dans le monde, notamment le blanchiment et recyclage d’argent de la cocaïne en provenance de Colombie, d’héroïne d’Afghanistan et du triangle d’or, du trafic d’armes et d’êtres humains…)

Sans doute la plus grande réserve de richesse des Rothschild aujourd’hui est la Rothschilds Continuation Holdings AG, une holding banquière suisse très confidentielle. A la fin des années 1990, les scions de l’empire Rothschild étaient les barons Guy et Elie de Rothschild en France et Lord Jacob et Sir Evelyn Rothschild en Grande-Bretagne. Evelyn est le président de la revue The Economist.

Si nous voulons faire du monde un endroit meilleur et pousser une nouvelle conscience, nous devons étudier, discuter et exposer la source de toutes les guerres au monde, des plans de dépopulation de la planète, de la pauvreté et de la dégradation de l’environnement. La tête du serpent est la Maison des Rothschild.

Commentaire : Et pour la situation actuelle et selon Paul Craig Roberts
 
A mon avis, je pense que Poutine devrait se concentrer sur l’Europe et lui faire prendre conscience que la Russie s’attend à une attaque américaine et qu’elle n’aura pas d’autre choix que de faire disparaître l’Europe en réponse. Poutine devrait encourager l’Europe à sortir de l’Otan afin d’empêcher la Troisième Guerre mondiale.
 
Traduit de l’anglais par Résistance 71
 
 
Dean Anderson
La famille Rothschild : L’Hydre de l’oligarchie mondiale

 

Liste des banques détenues ou contrôlées par la famille Rothschild

 
 | Dernière mise à jour

 

Si les informations contenues dans cet article est la plupart du temps précis, alors nous avons besoin d'arrêter de soutenir ces banques Rothschild ou nous ne serons pas avoir un avenir à la hâte. Si vous ne savez pas qui les Rothschild sont, lisez ces trois article instructif intitulé l'histoire complète de la «Maison de Rothschild», Comment les Rothschild est devenu le Rulers secret du monde, et tout sur ​​le sionisme Rothschild. ~ PL Chang

«Donnez-moi le contrôle sur la monnaie des nations, et je me soucie pas de qui fait ses lois" - Baron Rothschild MA

ROTHSCHILD & APPARTENANT banques contrôlées par:

Afghanistan: la Banque de l'Afghanistan 
Albanie: Banque d'Albanie 
Algérie: Banque d'Algérie 
Argentine: Banque centrale d'Argentine 
Arménie: Banque centrale d'Arménie 
Aruba: Banque centrale d'Aruba 
Australie: Reserve Bank of Australia 
Autriche: Banque nationale d'Autriche 
Azerbaïdjan: Banque centrale de l'Azerbaïdjan République 
Bahamas: Banque centrale des Bahamas 
Bahreïn: Banque centrale de Bahreïn 
Bangladesh: la Banque du Bangladesh 
Barbade: Banque centrale de la Barbade 
Bélarus: la Banque Nationale de la République du Bélarus 
Belgique: Banque Nationale de Belgique 
Belize: Banque centrale du Belize 
Bénin: Banque centrale de États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Bermudes: Bermuda Monetary Authority 
Bhoutan: autorité royale monétaire du Bhoutan 
Bolivie: Banque centrale de Bolivie 
Bosnie: Banque centrale de Bosnie-Herzégovine 
Botswana: Banque du Botswana 
Brésil: la Banque centrale du Brésil 
Bulgarie: Bulgarian National Bank 
Burkina Faso : Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Burundi: la Banque de la République du Burundi 
Cambodge: Banque Nationale du Cambodge 
Cameroun : Banque des Etats de l'Afrique centrale 
Canada: La Banque du Canada

îles Caïmans: Iles Cayman Autorité monétaire 

République d'Afrique centrale: la Banque de l'Afrique centrale Unis 
Tchad: la Banque de l'Afrique centrale Unis 
Chili: Banque centrale du Chili 
Chine: La Banque populaire de Chine 
Colombie: Banque de la République 
Comores: Banque centrale des Comores 
Congo: la Banque de l'Afrique centrale Unis 
Costa Rica: Central Banque du Costa Rica 
Côte d'Ivoire: Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Croatie: Banque nationale de Croatie 
Cuba: Banque centrale de Cuba 
Chypre: Banque centrale de Chypre 
République Tchèque: Tchèque Banque nationale 
Danemark: Banque nationale du Danemark 
République dominicaine: Banque centrale de la République dominicaine 
Région des Caraïbes orientales: des Caraïbes orientales Banque centrale 
Equateur: Banque centrale de l'Equateur 
Egypte: Banque centrale d'Egypte 
El Salvador: Banque centrale de réserve d'El Salvador 
Guinée équatoriale: la Banque de l'Afrique centrale Unis 
Estonie: Banque d'Estonie 
Ethiopie: Banque nationale d'Éthiopie 
Union européenne: la Banque centrale européenne 
Fidji: Banque de réserve des Fidji 
Finlande: Banque de Finlande 
France: Banque de France 
Gabon: Bank of Central African States 
Gambie: Banque centrale de la Gambie 
Géorgie: Banque nationale de Géorgie 
Allemagne: Deutsche Bundesbank 
Ghana: Banque du Ghana 
Grèce: Banque de Grèce 
Guatemala: Banque du Guatemala 
Guinée Bissau: la Banque Centrale des Etats de Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Guyana: Banque du Guyana 
Haïti: la Banque centrale d'Haïti 
Honduras: Banque centrale du Honduras 
Hong Kong: Hong Kong Autorité monétaire 
Hongrie: Magyar Nemzeti Bank 
Islande: la Banque centrale d'Islande 
Inde: Reserve Bank of India 
Indonésie: la Banque d'Indonésie 
Iran: La Banque centrale de la République islamique d'Iran

Irak: Banque centrale d'Iraq 

Irlande: la Banque centrale et la Financial Services Authority de l'Irlande 
Israël: la Banque d'Israël 
Italie: Banque d'Italie 
Jamaïque: Banque de Jamaïque 
Japon: Banque du Japon 
Jordanie: Banque centrale de Jordanie 
Kazakhstan: Banque nationale du Kazakhstan 
Kenya: la Banque centrale du Kenya 
Corée: Banque de Corée 
Koweït: Banque centrale du Koweït 
Kirghizistan : Banque nationale de la République kirghize 
Lettonie: Banque de Lettonie 
Liban: Banque centrale du Liban 
Lesotho: Banque centrale du Lesotho 
Libye: Banque centrale de Libye (Leur plus récente conquête) 
Uruguay: Banque centrale de l'Uruguay 
Lituanie: Banque de Lituanie 
Luxembourg: Central Banque de Luxembourg 
Macao: Autorité monétaire de Macao 
Macédoine: Banque Nationale de la République de Macédoine 
Madagascar: Banque Centrale de Madagascar 
Malawi: Banque de réserve du Malawi 
Malaisie: Banque centrale de Malaisie 
Mali: Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Malte: Central Banque de Malte 
Ile Maurice: Banque de Maurice 
Mexique: Banque du Mexique 
Moldavie: Banque nationale de Moldavie 
Mongolie: Banque de Mongolie 
Monténégro: Banque centrale du Monténégro 
Maroc: la Banque du Maroc 
Mozambique: la Banque du Mozambique 
Namibie: Banque de Namibie 
Népal: Banque centrale de Népal 
Pays-Bas: Pays-Bas Banque 
Antilles néerlandaises: la Banque des Antilles néerlandaises 
Nouvelle-Zélande: Banque de réserve de Nouvelle-Zélande 
Nicaragua: Banque centrale du Nicaragua 
Niger: Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Nigeria: la Banque centrale du Nigeria 
Norvège: Banque centrale de Norvège 
Oman: Banque centrale d'Oman 
Pakistan: la Banque d'État du Pakistan 
Papouasie-Nouvelle-Guinée: la Banque de Papouasie-Nouvelle-Guinée 
Paraguay: Banque centrale du Paraguay 
Pérou: Banque centrale de réserve du Pérou 
Philipinnes: Bangko Sentral ng Pilipinas 
Pologne: Banque nationale de Pologne 
Portugal: Banque du Portugal 
Qatar: Banque centrale du Qatar 
Roumanie: Banque Nationale de la Roumanie 
Russie: la Banque centrale de Russie 
Rwanda: la Banque Nationale du Rwanda 
Saint-Marin: Banque centrale de la République de Saint-Marin 
Samoa: Banque centrale de Samoa 
Arabie Saoudite: monétaire saoudienne Agence 
Sénégal : Banque centrale des États de l'Afrique (BCEAO) West 
Serbie: Banque nationale de Serbie 
Seychelles: Banque Centrale des Seychelles 
Sierra Leone: Banque de Sierra Leone 
Singapour: Autorité monétaire de Singapour 
Slovaquie: Banque nationale de Slovaquie 
Slovénie: Banque de Slovénie 
Iles Salomon: Central Banque des Îles Salomon 
Afrique du Sud: South African Reserve Bank 
Espagne: Banque d'Espagne 
Sri Lanka: la Banque centrale du Sri Lanka 
Soudan: Banque du Soudan 
Surinam: Banque centrale du Suriname 
Swaziland: La Banque centrale du Swaziland 
Suède: Sveriges Riksbank 
Suisse: nationale suisse Banque 
Tadjikistan: Banque nationale du Tadjikistan 
Tanzanie: Banque de Tanzanie 
Thaïlande: Banque de Thaïlande 
Togo: la Banque Centrale des Etats de Afrique de l'Ouest (BCEAO) 
Tonga: Banque nationale de réserve des Tonga 
Trinité-et-Tobago: Banque centrale de Trinité-et-Tobago 
Tunisie: Banque centrale de Tunisie 
Turquie: Banque Centrale de la République de Turquie 
Ouganda: Banque de l'Ouganda 
Ukraine: Banque nationale d'Ukraine 
Émirats arabes unis: Banque centrale des Emirats arabes unis 
Royaume-Uni: Banque d'Angleterre 
États-Unis: la Réserve fédérale, Banque fédérale de réserve de New York 
Vanuatu : Banque de Réserve de Vanuatu 
Venezuela: Banque centrale du Venezuela 
Vietnam: La Banque d'État du Vietnam 
Yémen: Banque centrale du Yémen 
Zambie: Banque de Zambie 
Zimbabwe: Banque de réserve du Zimbabwe

La source:

La famille Rothschild : L’Hydre de l’oligarchie mondiale

Même article mais en anglais ( car mal traduit ) et ajoutant la FED américaine qui est aux mains de Rothschilds, Rockefellers et Morgans :

Complete List of BANKS Owned or Controlled by the Rothschild Family

Give me control over a nations currency, and I care not who makes its laws” – Baron M.A. Rothschild
 
Before proceeding, I suggest you reading the following list of articles:


ROTHSCHILD OWNED & CONTROLLED BANKS:

Afghanistan: Bank of Afghanistan
Albania: Bank of Albania
Algeria: Bank of Algeria
Argentina: Central Bank of Argentina
Armenia: Central Bank of Armenia
Aruba: Central Bank of Aruba
Australia: Reserve Bank of Australia
Austria: Austrian National Bank
Azerbaijan: Central Bank of Azerbaijan Republic
Bahamas: Central Bank of The Bahamas
Bahrain: Central Bank of Bahrain
Bangladesh: Bangladesh Bank
Barbados: Central Bank of Barbados
Belarus: National Bank of the Republic of Belarus
Belgium: National Bank of Belgium
Belize: Central Bank of Belize
Benin: Central Bank of West African States (BCEAO)
Bermuda: Bermuda Monetary Authority
Bhutan: Royal Monetary Authority of Bhutan
Bolivia: Central Bank of Bolivia
Bosnia: Central Bank of Bosnia and Herzegovina
Botswana: Bank of Botswana
Brazil: Central Bank of Brazil
Bulgaria: Bulgarian National Bank
Burkina Faso: Central Bank of West African States (BCEAO)
Burundi: Bank of the Republic of Burundi
Cambodia: National Bank of Cambodia
Came Roon: Bank of Central African States
Canada: Bank of Canada – Banque du Canada
Cayman Islands: Cayman Islands Monetary Authority
Central African Republic: Bank of Central African States
Chad: Bank of Central African States
Chile: Central Bank of Chile
China: The People’s Bank of China
Colombia: Bank of the Republic
Comoros: Central Bank of Comoros
Congo: Bank of Central African States
Costa Rica: Central Bank of Costa Rica
Côte d’Ivoire: Central Bank of West African States (BCEAO)
Croatia: Croatian National Bank
Cuba: Central Bank of Cuba
Cyprus: Central Bank of Cyprus
Czech Republic: Czech National Bank
Denmark: National Bank of Denmark
Dominican Republic: Central Bank of the Dominican Republic
East Caribbean area: Eastern Caribbean Central Bank
Ecuador: Central Bank of Ecuador
Egypt: Central Bank of Egypt
El Salvador: Central Reserve Bank of El Salvador
Equatorial Guinea: Bank of Central African States
Estonia: Bank of Estonia
Ethiopia: National Bank of Ethiopia
European Union: European Central Bank
Fiji: Reserve Bank of Fiji
Finland: Bank of Finland
France: Bank of France
Gabon: Bank of Central African States
The Gambia: Central Bank of The Gambia
Georgia: National Bank of Georgia
Germany: Deutsche Bundesbank
Ghana: Bank of Ghana
Greece: Bank of Greece
Guatemala: Bank of Guatemala
Guinea Bissau: Central Bank of West African States (BCEAO)
Guyana: Bank of Guyana
Haiti: Central Bank of Haiti
Honduras: Central Bank of Honduras
Hong Kong: Hong Kong Monetary Authority
Hungary: Magyar Nemzeti Bank
Iceland: Central Bank of Iceland
India: Reserve Bank of India
Indonesia: Bank Indonesia
Iran: The Central Bank of the Islamic Republic of Iran
Iraq: Central Bank of Iraq
Ireland: Central Bank and Financial Services Authority of Ireland
Israel: Bank of Israel
Italy: Bank of Italy
Jamaica: Bank of Jamaica
Japan: Bank of Japan
Jordan: Central Bank of Jordan
Kazakhstan: National Bank of Kazakhstan
Kenya: Central Bank of Kenya
Korea: Bank of Korea
Kuwait: Central Bank of Kuwait
Kyrgyzstan: National Bank of the Kyrgyz Republic
Latvia: Bank of Latvia
Lebanon: Central Bank of Lebanon
Lesotho: Central Bank of Lesotho
Libya: Central Bank of Libya (Their most recent conquest)
Uruguay: Central Bank of Uruguay
Lithuania: Bank of Lithuania
Luxembourg: Central Bank of Luxembourg
Macao: Monetary Authority of Macao
Macedonia: National Bank of the Republic of Macedonia
Madagascar: Central Bank of Madagascar
Malawi: Reserve Bank of Malawi
Malaysia: Central Bank of Malaysia
Mali: Central Bank of West African States (BCEAO)
Malta: Central Bank of Malta
Mauritius: Bank of Mauritius
Mexico: Bank of Mexico
Moldova: National Bank of Moldova
Mongolia: Bank of Mongolia
Montenegro: Central Bank of Montenegro
Morocco: Bank of Morocco
Mozambique: Bank of Mozambique
Namibia: Bank of Namibia
Nepal: Central Bank of Nepal
Netherlands: Netherlands Bank
Netherlands Antilles: Bank of the Netherlands Antilles
New Zealand: Reserve Bank of New Zealand
Nicaragua: Central Bank of Nicaragua
Niger: Central Bank of West African States (BCEAO)
Nigeria: Central Bank of Nigeria
Norway: Central Bank of Norway
Oman: Central Bank of Oman
Pakistan: State Bank of Pakistan
Papua New Guinea: Bank of Papua New Guinea
Paraguay: Central Bank of Paraguay
Peru: Central Reserve Bank of Peru
Philip Pines: Bangko Sentral ng Pilipinas
Poland: National Bank of Poland
Portugal: Bank of Portugal
Qatar: Qatar Central Bank
Romania: National Bank of Romania
Russia: Central Bank of Russia
Rwanda: National Bank of Rwanda
San Marino: Central Bank of the Republic of San Marino
Samoa: Central Bank of Samoa
Saudi Arabia: Saudi Arabian Monetary Agency
Senegal: Central Bank of West African States (BCEAO)
Serbia: National Bank of Serbia
Seychelles: Central Bank of Seychelles
Sierra Leone: Bank of Sierra Leone
Singapore: Monetary Authority of Singapore
Slovakia: National Bank of Slovakia
Slovenia: Bank of Slovenia
Solomon Islands: Central Bank of Solomon Islands
South Africa: South African Reserve Bank
Spain: Bank of Spain
Sri Lanka: Central Bank of Sri Lanka
Sudan: Bank of Sudan
Surinam: Central Bank of Suriname
Swaziland: The Central Bank of Swaziland
Sweden: Sveriges Riksbank
Switzerland: Swiss National Bank
Tajikistan: National Bank of Tajikistan
Tanzania: Bank of Tanzania
Thailand: Bank of Thailand
Togo: Central Bank of West African States (BCEAO)
Tonga: National Reserve Bank of Tonga
Trinidad and Tobago: Central Bank of Trinidad and Tobago
Tunisia: Central Bank of Tunisia
Turkey: Central Bank of the Republic of Turkey
Uganda: Bank of Uganda
Ukraine: National Bank of Ukraine
United Arab Emirates: Central Bank of United Arab Emirates
United Kingdom: Bank of England
United States: Federal Reserve, Federal Reserve Bank of New York
Vanuatu: Reserve Bank of Vanuatu
Venezuela: Central Bank of Venezuela
Vietnam: The State Bank of Vietnam
Yemen: Central Bank of Yemen
Zambia: Bank of Zambia
Zimbabwe: Reserve Bank of Zimbabwe

The FED and the IRS 

Virtually unknown to the general public is the fact that the US Federal Reserve is a privately owned company, siting on its very own patch of land, immune to the US laws.
 

  
This privately owned company (controlled by the Rothschilds, Rockefellers and Morgans) prints the money FOR the US Government, which pays them interest for the "favor." This means that if we would reset the nation's debt today and would begin reprinting money, we would be in debt to the FED from the very first dollar loaned to our Government.

Also, most people living in the USA have no clue that the Internal Revenue Service (IRS) is a foreign agency.

To be more accurate, the IRS is a foreign private corporation of the International Monetary Fund (IMF) and is the private “army” of the Federal Reserve (Fed).

Its main goal is to make sure the American people pay their tax and be good little slaves.

You can read more on the subject here

In 1835, US President Andrew Jackson declared his disdain for the international bankers:

"You are a den of vipers. I intend to rout you out, and by the Eternal God I will rout you out. If the people only understood the rank injustice of our money and banking system, there would be a revolution before morning."

There followed an (unsuccessful) assassination attempt on President Jackson's life. Jackson had told his vice president, Martin Van Buren:

"The bank, Mr. Van Buren, is trying to kill me." 

This was the beginning of a pattern of intrigue that would plague the White House itself over the coming decades. Both Lincoln and JFK have been murdered for trying to rid the country of banksters.

Read everything on the subject here.

The world's Megabanks

There are two Megabanks that offer loans to all the countries around the planet, the World Bank and the IMF. The first one is jointly owned by the world's top banking families, with the Rothschilds at the very top, while the second one is privately owned by the Rothschilds alone.

These two Megabanks offer loans to "developing countries" and use their almost impossible-to-pay-back interests to get their hands on the real wealth: land and precious metals.

But that's not all! An important part of their plan is to also exploit a country's natural resources (like petrol or gas) via their covertly-owned companies, refine them, and sell them back to the same country, making a huge profit.

But in order for these companies to operate optimally, they need a solid infrastructure, which is usually lacking in the so called "developing countries." So before the banksters even offer the almost impossible-to-pay-back loans, they make sure that most of the money will be invested in — you've guessed it — infrastructure.

These "negotiations" are carried out by the so called "Economic Hitmen", who succeed by handsomely rewarding (i.e. bribing) or threatening with death those who are in the position to sell away their country.

For more information on the subject, I suggest reading the Confessions of an Economic Hitman

The one bank that rules them all, the "Bank for International Settlement," is — obviously — controlled by the Rothschilds and it is nicknamed the "Tower of Basel."

The true power of the Rothschilds goes FAR beyond the Banking Empire 

If you are not yet amazed by the power of the Rothschilds (I know you are), please know that they are also behind all wars since Napoleon. That's when they've discovered just how profitable it is to finance both sides of a war and they've been doing it ever since.

In 1849, Guttle Schnapper, the wife of Mayer Amschel stated:
 

“If my sons did not want wars, there would be none.”

So, the world is still at war because it is very, very profitable to the Rothschilds and their parasite bankster bloodlines. And for as long as we will continue to use money, the world will never know peace

It is shocking for many to find out that the United States of America is a corporation ruled from abroad. Its original name was the Virginia Company and it was owned by the British Crown (it should not be mistaken for the Queen, which functions largely in a ceremonial capacity only).

The British Crown donated the company to the Vatican, which gave the exploitation rights back to the Crown. The US Presidents are appointed CEOs and their business is to make money for the British Crown and the Vatican, who take their share of the profits every year.

The British Crown covertly rules the world from the 677-acre, independent sovereign state, know as The City of London. This other Crown is comprised of a committee of 12 banks headed by the Bank of England. Guess who is controlling the Bank of England? Yup, the Rothschilds!

(Read everything on the subject here).

In 1815, Nathan Mayer made the following statement: 

"I care not what puppet is placed upon the throne of England to rule the Empire on which the sun never sets. The man who controls Britain's money supply controls the British Empire, and I control the British money supply." 


The House of Rothschild is really at the top of the pyramid of power. They are behind the New World Order and the complete domination of the world agenda. They are behind the European Union and the Euro and they are behind the idea of a North American Union and the Amero. They are controlling all of the world's secret services and their private army is NATO.

Very, very impressive!

Now, what would you say if I told you that we can crumble their empire to dust overnight, without any sort of violence?

By Alexander Light, HumansAreFree.com | Source: Educate Yourself

Commenter cet article