François Asselineau et la victoire du Brexit

Publié le par Vahine

François Asselineau et la victoire du Brexit

Un petit texte de F. Asselineau de l' UPR ( si vous ne connaissez pas l' UPR, renseignez vous ... ),

A vrai dire, je n'y croyais pas ! Les anglais ont eu beaucoup de courage pour voter la sortie de l'Europe, avec toutes les menaces qu'ils ont subi, et toutes les pressions auxquelles ils ont été soumis ! Bravo à eux ...

Cela étant dit, je trouve Asselineau un peu optimiste ... Pour ma part j'aurais tendance à me méfier ... c'est pas encore gagné ...

Mais, bon ! Pour une fois qu'il se passe quelque choses qui pourrait ressembler à une bonne nouvelle et apporter un peu d'espoir, profitons en ... !

Sur : UPR.fr : https://www.upr.fr/actualite/europe/historique-royaume-uni-choisit-liberte-sonne-debut-de-leffondrement-de-construction-europeenne

François Asselineau et la victoire du Brexit

Historique ! Le Royaume-Uni choisit la liberté et

sonne le début de l’effondrement de la construction

européenne

 

LA VICTOIRE DU BREXIT EST ACQUISE AVEC 51,8% DES VOIX CONTRE 48,2%.

Ainsi donc, rien n’y aura fait :

– ni les menaces d’Apocalypse formulées sans cesse aux Britanniques, si d’aventure ils osaient vouloir ce qu’ont tous les peuples libres du monde,

– ni le crime mystérieux, ô combien opportun, de la députée Jo Cox, dont j’avais eu en quelque sorte la prémonition, et son exploitation abjecte par toutes les forces euro-atlantistes,

– ni les articles terrorisants publiés par Jacques Attali, Emmanuel Macron, George Soros et consorts, pour menacer les Britanniques des pires rétorsions,

– ni les scandaleux sondages bidons, qui ont été claironnés de façon triomphante et martelés à l’opinion britannique pendant le scrutin lui-même, au mépris de toute éthique démocratique.

Courageux et libre, le grand peuple britannique vient de se hisser à la hauteur de son histoire et d’administrer une formidable leçon de liberté aux autres peuples du continent.

En ce 24 juin au matin, une chose est sûre : l’Histoire vient de basculer.

Non seulement le Royaume-Uni va reprendre sa liberté mais tous les peuples d’Europe, les uns après les autres, vont désormais exiger d’avoir aussi la même possibilité.

En sortant leur pays de l’infâme piège tendu par Washington depuis 1951, les Britanniques viennent de rendre au monde un service comparable à celui de 1940.

En ce 24 juin 2016 au matin, la prétendue « construction européenne » vient de commencer son effondrement final.

Ce vote historique des Britanniques justifie les 9 ans de combat de l’UPR et préfigure l’inéluctable accession de l’UPR au pouvoir en France.

Vive les Britanniques !
Vive le Royaume-Uni libre !
Vive la République française !
Et vive la France libre !

François ASSELINEAU
24 juin 2016 – 05h55

Publié dans Résistance, Upr

Commenter cet article

Kissifrot 11/11/2016 16:51

La mentalité anglo-saxonne a toujours des années d'avance sur la nôtre. Et il faut dire que les anglais avaient eu l'intelligence de garder leur livre sterling, ce qui rend l'opération du Brexit d'autant plus transparente pour l'homme de la rue - mais c'est un détail. M. Asselineau explique très bien que le retour au franc ne posera pas plus de problème, et c'est un inspecteur des finances, compétent et intègre, qui le dit... Aujourd'hui 11 novembre 2016, quelques mois après le Brexit, et juste après l'élection de M. Trump, une fois encore, nos chers grands journalistes, qui ont tous pris parti pour Mme Clinton pendant des mois, sont publiquement désavoués. Il faut dire qu'à force mentir aux gens et de manipuler l'opinion, ça finit quand même par faire tâche, et nombre de nos citoyens finissent enfin par se rendre compte que la véritable information est sur le site de l'UPR et plus globalement sur le net. Bref, l'UPR avance, et je ne serai pas surpris que les prochains mois nous réservent de très bonne surprises en sus !