France métropolitaine versus ( comme disent les anglo-saxons ) Polynésie française :

Publié le par vahineblog.over-blog.com

 

 

Je sais ce que vous allez me dire : " petit paradis sur terre” , " à l'autre bout de la terre” , " là où la main de l'homme n'a jamais mis le pied " ........ et autres lieux communs et " bon sauvage " en tout genre.... les cocotiers, le sable blanc et la mer, et c'est toujours l'été !!!!

Bon, ça, c'est fait !

On peut passer aux choses sérieuses maintenant ?

Et bien, je vais vous dire une chose : la Polynésie n'est pas un fantasme mais un endroit réel ! Et ça, ça change tout ! Il y a là-bas des gens qui vivent pour de bon ! Ils payent leur loyer, font le ménage, sont quelques fois coincés dans les embouteillages le matin, s'engueulent avec leur conjoint, divorcent, se font emmerder par leur chef de service etc. ... Et oui, c'est comme ça ! Et d'ailleurs il faut bien comprendre que ce genre de choses arrive sur toute la planète .

Il n'y a pas de paradis ! Ou plus exactement : le paradis n'a rien à voir avec le lieu où l’on se trouve ! C'est un scoop !

On peut être épanoui à Roubaix  avec une femme chérie, des enfants adorables et un boulot passionnant et déprimer à Tahiti avec une épouse adultère des enfants prédélinquants et un boulot qu'on déteste !

Cela étant posé..........

Différence (en mieux ! ) entre Polynésie française et métropole : Les gens ! Et donc, l'ambiance ...

Quels gens ? Les Tahitiens, forcément, qui constituent la (très) grosse majorité, les autres : métropolitains : " popaa ", chinois et métis, ont tendance (dieu merci) à s'intégrer dans la culture locale qui leur " déteint " dessus ...

Résultat : un melting-pot à très forte dominante Maori (maori, ça veut dire tahitien en tahitien) .

Autre différence (toujours positive pour la Polynésie) on y est moins soumis aux médias, et donc à la pensée occidentale dominante, moins de télé (2 chaînes de programmes empreintés aux chaînes publiques), presque pas de pub ! Des journaux qui s'occupent essentiellement des chats écrasés du coin (c'est pas du tout un reproche) .

Et surtout, on est loin de la société de consommation, tout simplement parce qu'on est loin tout court ! Loin de tous les endroits où l'on fabrique des trucs inutiles ! Les objets doivent voyager, leur prix augmente donc énormément . Peu de choix, des prix élevés, donc peu de magasins, on perd l'habitude de passer son temps à acheter, acheter, acheter ...

Et là, on s'aperçoit  de quelque chose de sensationnel : on n'est pas moins heureux pour ça ! Et j’irais même plus loin : on n'a pas besoin de tout ça ! On n'a pas ENVIE de tout ça ! On est plus heureux sans tous ces trucs ! Mais alors ......pourquoi nous croyons nous obliger de consommer de façon compulsive lorsqu'on est en France métropolitaine, est ce qu'il n'y aurait pas une autre façon de vivre, qui nous rendrait peut-être plus épanouis ??? Je pense que cela mériterait réflexion ...

Mais bon, comme d'habitude je m'égare, revenons à nos moutons, France / Tahiti : 0 / 3, et encore, ce n'est que l'entrée en matière .

Qu'est ce qu'ils ont de plus, les Tahitiens ? Et bien, à mon sens,  ils se comportent encore comme des êtres humains ! Ce qui n'est plus le cas pour nous, les occidentaux, depuis quelque temps ...

Arrivé à ce stade, il faudrait développer ... Ça sera pour une autre fois ...

À bientôt, courageux lecteurs ...

 

Vahine .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

milliearuna 30/12/2013 07:57

Bonjour Vahine, Je me suis abonnée à ton blog récemment, et je ne suis pas déçue par cet article. Ta mentalité qui s'en échappe me correspond et c'est un plaisir de te lire. D'autant plus que j'ai quelque affection pour l'île de Makatéa. Alors, je vais revenir pour en savoir plus. A bientôt.
milliearuna

Vahine 31/12/2013 18:46

Ce n'est peut être pas l'ile la plus agréable ... pour avoir des renseignements, il suffit de taper Makatea sur Internet ... et on peut louer ou s'intégrer à peut près partout en Polynésie ...

milliearuna 31/12/2013 09:09

Comme ce doit être difficile pour toi ici. Je te comprends parfaitement quand tu parles de "con...rie". Je ne suis jamais allée en polynésie, mais mon rêve est de finir mes jours à makatéa avec toute ma tribu. Connais-tu cette petite île ? Pourrais-tu m'indiquer si il serait possible de louer là-bas, et de s'intégrer à la communauté existante ?
Bien à toi,
milliearuna

Vahine 30/12/2013 15:18

Malheureusement rentrée en France depuis 4 ans, je me trouvais bien mieux en Polynésie, les Polynésiens ont tout compris, ils savent vivre ! Ici, on se comporte comme des cons ...

martin 26/02/2011 07:40


bravo pour cet article particulièrement objectif ou tu décrit la réalité à "l'etat pur et dur",hélas très contemporain comme dans les quatre coins de la planète!
Ce que je voudrais rajouter,c'est la part de reve qui,personellement me reste,et restera toujours en moi:le refuge et l'inspiration d'une autre vision,qui ne peut etre vue que par un oeil
reveur,voire aristique.C'est à dire aller jusqu'à une hypersensibilité de l'endroit,et c'est ce qui me touche,comme d'autres endroits qui me sont intimes.
Bref,j'invite tout le monde à rever encore des Mers du Sud,à la manière du Capt'ain Troy,d'aventures dans les iles ou de celle de marlon Brando,au choix.
Et surtout j'invite tous les amateurs de bons blogs à venir visiter celui ci,de mon amie Hèlene!