Gaïa : Activité sismique anormale

Publié le par Vahine

Traduit de l'américain par Alexander Doyle pour WikiStrike :

 

Mardi 17 avril 2012 , 17 /04 /Avr /2012 20:08

 

ALERTE sismique jamais égalée sur l'ensemble du globe suite à l'impuissance des scientifiques à comprendre la situation

 

gheorghe_marmurean.jpg Les scientifiques ne trouvent pas d'explication pour les tremblements de terre, 39 qui ont secoué la planète en seulement 2 jours. "Quelque chose ne va pas! Il y a trop de forts tremblements de terre» selon le très célèbre sismologue Roumain, Gheorghe Marmureanu. « Le dernier tremblement de terre indonésien est très inhabituel ».

La série de chocs (8,6 et 8,2 sur l'échelle de Richter) qui a secoué l'Indonésie ces derniers jours et trois autres séismes au Mexique (7, 6,9 et 6,2 sur l'échelle de Richter), puis deux autres encore tremblements mineurs en Roumanie (3.5 sous la tablette de la mer Noire) est très préoccupante. 

"C’est un événement extraordinaire qui ne peut pas être expliqué par la science" dit le spécialiste roumain.

Second problème, il n'y a aucune relation entre les tremblements de terre qui ont secoué le monde au cours des derniers jours, ce qui s'est passé en Indonésie est inattendu,  et ne peut pas être expliqué par la science. "Les statistiques montrent que dans cette région de l'Asie, il y a un grand tremblement de terre tous les 500 ans environ. Toutefois, depuis 2004, il y a déjà eu trois tremblements de terre avec des magnitudes supérieures à 8, et ceci est hors de toute statistique. « Quelque chose ne va pas! Il y a trop de grands tremblements de terre dans la région indonésienne ", prévient" le scientifique.

Gheorghe Marmureanu qui travaille à l'Institut national de Physique du Globe en Roumanie, estime que la planète peut et va s'effondrer après cette série de tremblements de terre massif qui a eu lieu en seulement 48 heures. 

 

Traduction Alexander Doyle pour WikiStrike

 

a-world

Suite et Source: express-news , terra real time

Publié dans 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article