Le génocide des peuples européens commence par la Grèce

Publié le par Vahine

Chemtrail

 

 

Le génocide des peuples du monde, débuté il y a longtemps dans les pays du " tiers-monde ", s'étend depuis 2008 aux pays industrialisés et concerne maintenant leurs habitants .

 

Il est perpétré de différentes manières : La guerre et la famine n'étant pas encore envisagées par les " Maîtres du monde ", d'autres moyens doivent être discrètement mis en oeuvre :

 

La précarité et le chômage, les reculs en matière de santé et d'éducation, le " dé-tricotage " systématique des liens sociaux et familiaux, la destruction des valeurs ne sont pas suffisants .

 

On peut y ajouter les aliments et les médicaments contenant des poisons à faibles doses, qui détruisent le système immunitaire et provoquent des maladies chroniques et insoignables ; le déversement par les " chemtrails " de particules nocives dans l'air, l'ajout de fluor dans l'eau  ...

 

Mais aussi des conditions de travail tellement stressantes qu'elles peuvent provoquer des troubles allant jusqu'au suicide, et , pour ceux qui sont rejetés par le système, un ressenti de culpabilité et de honte totalement injustifié mais qui peut aussi provoquer de graves troubles psychologiques .

 

On peut provoquer des clivages entre ceux qui ont la " chance " d'avoir un travail et ceux qui vivent de l'aide de l'état, et on peut mettre de l'huile sur le feu si ces aides donnent l'impression, à tord ou à raison, d'être allouées plutôt à certaines catégories ethniques qu'à d'autres ...

 

On peut de cette façon diviser les peuples qui, occupés à se haïr les uns les autres, ne se retournerons pas contre les vrais coupables .

 

Le Bateau Européen, comme le Titanic, a été poussé à toute allure, vers un océan d'icebergs ...... de manière intentionnelle ?!?!?

 

Toujours est il qu'il n'y a pas assez de canots de sauvetage, et ça, c'est intentionnel !

Les secondes classes mourront en premier, ça aussi , c'est voulu ...

Mais l'eau continuant à monter, les premières classes y passeront aussi, quoique plus tard !

 

Les générations de politiciens, obéissants aux maîtres du monde et sauvant leur peau par la même occasion, s'ingénient, qu'ils soient de droite ou de gauche, à faire couler le bateau le plus vite possible et veillent à ce qu'il n'y ait pas de rescapé ...

La droite sabote les services publiques ... la gauche augmente les impôts ... de cette façon, ils se complètent !

 

Exemple : Vous êtes malade et la Sécu rembourse très mal  ........ à cause de la droite,

Et en plus vous ne pouvez  pas payer  ........ à cause de la gauche qui  a augmenté vos impôts ...

C.Q.F.D.

 

Sans oublier de bousiller au passage les quelques valeurs qui nous restent,

 

En mariant les homosexuels par exemple, qui n'avaient rien demandé ! Car je pense sincèrement que , si il avait le choix, un homosexuel au chômage préférerait qu'on lui donne un job plutôt que son PACS soit renommé : mariage !

 

Il y aurait encore beaucoup à dire ...

 

Je m'arrête pour cette fois ci,

 

Vahine

 

Grèce : gaz lacrymogènes contre cocktails molotov dans le centre d’Athènes

07/11 19:53 CET

Grèce : gaz lacrymogènes contre cocktails molotov dans le centre d’Athènes

 

La place Syntagma, à Athènes, s’est transformée mercredi soir en champ de bataille. Elle est noyée sous les gaz lacrymogènes que la police anti-émeutes grecque a dû employer. Des petits groupes de manifestants cagoulés ont en effet commencé à lancer des cocktails molotov sur les forces de l’ordre.

 

Les affrontements ont débuté devant le Parlement à Athènes, après plus de deux heures de défilé dans le calme. L‘énorme manifestation, à l’appel des deux principales centrales syndicales grecques, avait rassemblé au moins 70.000 personnes. Désormais, les manifestants pacifistes ont tous quitté la place Syntagma et ses environs.

 

Les heurts mettent fin de manière dramatique à une grève générale en Grèce qui a duré 48 heures. Toutes ces protestations visent à dénoncer le nouveau plan d’austérité du gouvernement qui était débattu ce mercredi devant le Parlement. Le débat est maintenant suspendu à cause d’un incident de séance.

 

Plus d'actualités sur : , , ,


Copyright © 2012 euronews

Publié dans Nouvel ordre mondial

Commenter cet article