Les enfants rois ????

Publié le par Vahine

MarquesLes enfants rois ???????

Qui nous serinent ça ??????

Les plus de 60 ans,

Ceux qui ont eu la chance de vivre les 30 glorieuses, qui ont eu le plein emploi, à l'époque où n'importe quel imbécile même avec un poil dans la main et un QI de poule pouvait trouver un boulot, peut être pas bien payé, peut être pas passionnant, mais un boulot quand même !!!

Alors qu'aujourd'hui les pauvres gosses qui se sont payé des années d'études se voient proposé des stages non payés, des CCD en dessous de leurs compétences, se font snober par les patrons qui ont une pile de CV pour chaque poste et peuvent dès lors proposer des conditions de travail indignes !!!

Les plus de 60 ans qui ont vu leur niveau de vie et leurs conditions de vie s'améliorer régulièrement, alors que les jeunes voient exactement le contraire se produire sous leurs yeux !

Les plus de 60 ans qui vivent une retraite tranquille avec leur maison payée, leur grosse bagnole payée, leur carte vermeil qui leur sert à faire des voyages organisés tellement ils sont en forme et tellement ils ne savent plus quoi faire pour dépenser leur fric, pendant que les jeunes couples sont tellement en galère qu'ils repousse le moment de faire des gosses parce qu'ils ont peur de ne pas pouvoir les nourrir !

Les plus de 60 ans qui se souviennent d'une époque où on pouvait trouver un logement pour un prix décent , même si ce n'était pas un chateau , alors que de nos jours certains travailleurs dorment dans leurs voitures et certains jeunes sont obligés d'être hébergés par leurs parents alors qu'ils gagnent leur vie !

 

Bref, et ça nous sort des : " Moi, à ton age, je travaillais ... ", mais ils ne demandent que ça , de travailler !!!

" Les jeunes, aujourd'hui, ils ne veulent plus faire ceci et celà ... ", mais vous avez vu quels boulots idiots on leur refile, aux jeunes ? Quand on a des caissières qui ont BAC + 5 !!!

 

Il faut arréter avec ça , les " vieux " m'énervent, ils ne comprennent pas ce qui se passe, ils ont été sauvés par le gong, c'est à dire qu'ils ont eu la chance de quitter la vie active avant que ça ne  devienne le désastre actuel !

Feraient mieux de se poser la question :  Quel monde on leur laisse ???  Et quelle est notre part de responsabilité dans ce naufrage ?????

 

Je relie pas , tant pis pour l'orthographe, c'était ma séquence énervement ...

 

Vahine .

 

Sur L'Eveil 2012 Québec :

 

 

Ces enfants qu’on dit rois

L’enfant-roi, l’individualiste intégriste de demain ?
Tiens Charest! mets-là ou se que je pense ta hausse!!!

Par

Ceux qui se sentent impuissants devant la rage de cette jeunesse qui déferle à grands coups de créativité, de pacifisme et de joie de vivre, mais qui refuse obstinément de se taire, n’ont qu’une explication: ce sont des enfants rois. On leur a toujours tout donné tout cuit dans le bec et ils sont incapables d’essuyer un refus. Pourtant, ils sont le pur produit d’une évolution sociale qui se révélera sans doute salutaire pour l’avenir du Québec.
.
On a investi en eux une énergie dont aucune génération antérieure n’avait bénéficié. On les a aimés comme des fous et on le leur a montré. On les a surprotégés, leur a mis un casque de vélo sur la tête et des coussinets partout, on n’en avait qu’un ou deux, on a tout parié sur eux.

Eh bien maintenant, on voit le résultat de cette éducation. Comme le disait ce père, par ailleurs entrepreneur bien établi, «nous les avons mieux élevés que nous le croyons et aujourd’hui, ils sont porteurs d’un changement qui est plus que nécessaire.»

On dit d’eux qu’ils veulent tout et tout de suite. Moi, je crois qu’ils sont gonflés à bloc d’amour parental, qu’ils jouissent de ce fait d’une confiance en eux inébranlable, qu’ils ont appris à négocier et à argumenter, qu’ils veulent comprendre avant d’accepter. Et que c’est peut-être là la clé. C’est peut-être ce qu’il fallait pour réussir là où les jeunesses précédentes ont échoué.

Leur en vouloir de se tenir debout, de ne pas baisser les bras, c’est comme de leur dire qu’ils doivent faire comme nous, prendre leur trou et endurer, parce que nous avons échoué et qu’eux n’ont pas le droit de réussir. De leur dire que ce n’est pas si grave si une élite établie continue de brader en douce nos ressources au service de ses propres intérêts et de sa descendance à elle. Qu’on devrait juste être contents d’avoir encore de quoi manger malgré toutes ces dettes qui nous écrasent. Qu’on devrait continuer de se fermer les yeux parce que si on les ouvrait bien grands, ce serait peut-être un peu trop déprimant.

Or, ce qu’on devrait plutôt faire, c’est de les soûler d’encouragements comme on l’a fait au hockey ou au patin tous les samedis matin. Se rappeler comme on était fier d’eux. Et comme on l’est encore.
Parce que grâce à eux, grâce à nous, il est enfin possible d’espérer des lendemains meilleurs, où l’entraide, la justice sociale et le partage de la richesse deviendraient réalité, où la démocratie reprendrait ses droits, et où le bien commun serait réellement au centre de toute décision politique.

En fait, moi, c’est plutôt quand je regarde la vidéo de Sagard que je me demande qui sont ceux qui se prennent vraiment pour des rois…

Publié dans Nouvel ordre mondial

Commenter cet article