Les étudiants québécois manifestent depuis Février

Publié le par Vahine

Contrairement à nous ( pour le moment !!! ) les québécois commencent leur vie active avec ......... une énorme dette à rembourser , le paiement de leurs études supérieures ...

 

Que ferons nous lorsque nos enfants seront obligés de s'endetter pour payer leurs études ???

 

Par Jo de L'Eveil 2012 :

 

Un «lipdub» contre la hausse

 

«Lipdub»

 

Photo Paule Veilleux-Turcotte / Agence QMI

Un groupe d’étudiants a participé à l’enregistrement d’un «lipdub» ROUGE dans le cadre des protestations contre la hausse des frais de scolarité.

Un « lipdub » réalisé par plusieurs dizaines d’étudiants, avec la participation du groupe Loco Locass, a été mis en ligne sur le site YouTube.

La vidéo, qui reprend des extraits de pièces de différents artistes québécois choisis pour la cause, a été enregistrée jeudi dernier, au square Dorchester, à Montréal, afin de faire valoir l’opposition à la hausse des droits de scolarité.

Dans « Lipdub ROUGE », on peut entendre entre autres la fameuse « Libérez-nous des Libéraux », de Loco Locass, ou encore « Je me sens près du coup d’état », paroles de la chanson « Le coup d’état », du groupe Karkwa.

« Nous, étudiants, ne sommes pas des casseurs violents comme Jean Charest et son équipe s’efforcent de nous représenter. Nous sommes une génération remplie d’espoir envers un futur meilleur, en quête d’une société plus juste. Nous marchons depuis février presque quotidiennement pour faire entendre notre indignation face à un gouvernement sourd, entêté à nous discréditer pour séduire son électorat de droite. Cette fois-ci, nous avons rassemblé des groupes d’étudiants faisant briller notre grand mouvement par leur originalité d’expression. Des artistes engagés dans la réussite de notre soulèvement depuis ses débuts. Sur des airs à saveur révolutionnaire, nous maintenons la pression et nous déclarons haut et fort et en musique, une fois de plus », peut-on lire sur le site Internet de la vidéo.

Le groupe rappelle que des manifestations ont lieu « depuis février presque quotidiennement pour faire entendre [son] indignation face à un gouvernement sourd, entêté à [le] discréditer pour séduire son électorat de droite. »

La vidéo avait été visionnée plus de 300 fois vers 21 h dimanche.


Commenter cet article