Loi 78 : Le Québec à la limite de la guerre civile ?

Publié le par Vahine

Sur L'Eveil 2012, cet article date d'hier, dès aujourd'hui certains québécois  déclarent leur intention de désobéir, jusqu'ou cela peut il aller ???

Loi 78 – La CLASSE en mode désobéissance

La CLASSE en mode désobéissance?
Crédit photo : archives Agence QMI

La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante a choisi le parc Émilie-Gamelin, lieu de rassemblement de la majorité des manifestations qui ont cours depuis 99 jours, pour procéder à son annonce à 15h30

LCN diffusera la conférence de presse de la CLASSE à 15h30

En réaction à l’adoption de la loi 78 du gouvernement Charest qu’elle juge injuste, extrêmement répressive et restrictive, la CLASSE songe sérieusement à désobéir. Ses membres réunis en congrès extraordinaire, hier, ont abondamment discuté de leur plan d’action et feront connaître leur position cet après-midi.

La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante a choisi le parc Émilie-Gamelin, lieu de rassemblement de la majorité des manifestations qui ont cours depuis 99 jours, pour procéder à son annonce à 15h30.

Selon le communiqué de la CLASSE, ses deux porte-paroles, Gabriel Nadeau-Dubois et Jeanne Reynolds, procèderont à une «annonce importante».

«La répression policière ne nous a jamais effrayés. Ça ne commencera pas aujourd’hui avec ce projet de loi là. Les manifestations vont continuer. [...] Il n’est pas exclu d’appeler à désobéir à cette loi», a déclaré vendredi Nadeau-Dubois.

Depuis son adoption, et même avant, la loi spéciale 78 qui en substance suspend la session des étudiants et empêche la tenue de manifestations spontanées, est dénoncée de toutes parts autant par les étudiants que les syndicats, les élus que la population. Et dans la rue la colère flambe.

La CLASSE est l’instigatrice d’une grande manifestation qui se déroulera demain à Montréal pour les 100 jours du conflit étudiant.

TVA Nouvelles

Publié dans Résistance

Commenter cet article