Monsanto décroche l'immunité face à la justice

Publié le par Vahine

Assez curieusement le mariage gay est débattu en ce moment  aux USA en même temps qu'en France ...

Et pendant ce temps là ..........

Pourrait on en déduire que cette loi ne sert qu'à cacher l'autre ?

Que l'on détourne l'attention du public pendant que Monsanto fait discrètement ce qu'il a à faire ?

Oui !

Traduit de l'anglais ...

Le débat contre le mariage gay faisait rage cette semaine, pas seulement en France, mais aussi aux USA et dans d'autres pays du monde. La plupart des médias en ont fait leurs gros titres. Pourtant, au même moment, les états-unis signaient une loi pour donner une immunité totale à la multinationale Monsanto, sans éveiller l'ombre d'une réaction dans nos médias dominants. Infos et débats sur @[177043642312050:274:Mr Mondialisation]

 

 

USA: Le sénat passe la loi de protection de Monsanto lui accordant l'immunité face à la justice http://sco.lt/5oYDez Dans le plus pur style de la fourberie des actions légales de Monsanto, le géant de la biotechnologie est maintenant virtuellement garanti de pouvoir planter sans encombre ses cultures OGM sans avoir plus à s'occupper du gouvernement américain et de ses cours de justice. Le Monsanto Protection Act, profondément enfoui dans la résolution sur le budget, a passé le sénat et maintenant il n'y a plus qu'un veto présidentiel pour l'empêcher d'être mis en application. Si vous n'êtes pas familier avec ceci, La loi de protection de Monsanto est le nom donné à cette pièce législative qui fut insérée dans la loi budgétaire du Senate Continuing Resolution. Utilisant la dénomination trompeuse de "Farmer Assurance Provision", la section 735 de cette loi donne en fait à Monsanto une immunité contre les cours fédérales de justice concernant toute révision de quelque culture génétiquement modifiée que ce soit étant pensée être dangereuse. Sous cette section, les cours de justice ne pourront plus arrêter Monsanto de continuer à planter des OGM qui sont pensés être, même par le gouvernement, dangereux pour la santé ou l'environnement. Le sénat passe la loi de protection de Monsanto malgré la protestation C'est cette nuisance créée par le lobby, groupe de pression de Monsanto, qui a été déboutée dans des projets de loi précédents et ce grâce à la contestation à la fois de groupes de citoyens mais aussi d'organisations majeures. La dernière fois nous avions vu le Centre pour la Sécurité de l'Alimentation, la Coalition Nationale des Fermes Familiales, le syndicat américain des libertés civiles (ACLU), le Sierra Club et le syndicat des scientifiques concernés, qui tous s'étaient levés contre le projet de loi de protection de Monsanto inclus dans la loi du budget agricole de 2012. Cette fois, il y a eu une bonne et rapide résistance et je pensais que cela aurait été suffisant, mais malheureusement, le sénat a agi si rapidement sur ce sujet et a pratiquement complètement ignoré le problème, qu'il a maintenant passé sous forme de loi malgré des milliers de personnes signant une pétition que je lie à mes articles précédents sur le sujet. La vieille pétition de Food and Democracy Now détaillait les effets priatiques de cette loi: "Si cette loi est approuvée, le Monsanto Protection Act forcerait le ministère de l'agriculture des Etats-Unis d'autoriser la plantation continue de toute culture OGM actuellement sous révision légale par des cours de justice fédérales, donnant un accord tacite par des portes arrières à toute nouvelle culture OGM qui pourrait être dangereuse pour la santé humaine ou l'environnement". LIRE la suite de l'article sur Nature to Share: http://sco.lt/5oYDez Nature to Share

Le débat contre le mariage gay faisait rage cette semaine, pas seulement en France, mais aussi aux USA et dans d'autres pays du monde. La plupart des médias en ont fait leurs gros titres. Pourtant, au même moment, les états-unis signaient une loi pour donner une immunité totale à la multinationale Monsanto, sans éveiller l'ombre d'une réaction dans nos médias dominants.

USA: Le séna tfait  passer la loi de protection de Monsanto lui accordant l'immunité face à la justice
http://sco.lt/5oYDez

Dans le plus pur style de la fourberie des actions légales de Monsanto, le géant de la biotechnologie est maintenant virtuellement garanti de pouvoir planter sans encombre ses cultures OGM sans avoir plus à s'occupper du gouvernement américain et de ses cours de justice. Le Monsanto Protection Act, profondément enfoui dans la résolution sur le budget, a passé le sénat et maintenant il n'y a plus qu'un veto présidentiel pour l'empêcher d'être mis en application.

Si vous n'êtes pas familier avec ceci, La loi de protection de Monsanto est le nom donné à cette pièce législative qui fut insérée dans la loi budgétaire du Senate Continuing Resolution. Utilisant la dénomination trompeuse de "Farmer Assurance Provision", la section 735 de cette loi donne en fait à Monsanto une immunité contre les cours fédérales de justice concernant toute révision de quelque culture génétiquement modifiée que ce soit étant supposées être dangereuse. Sous cette section, les cours de justice ne pourront plus empêcher Monsanto de continuer à planter des OGM qui sont supposés être, même par le gouvernement, dangereux pour la santé ou l'environnement.

Le sénat fait passer la loi de protection de Monsanto malgré la protestation

C'est cette nuisance créée par le lobby, groupe de pression de Monsanto, qui a été déboutée dans des projets de loi précédents et ce grâce à la contestation à la fois de groupes de citoyens mais aussi d'organisations majeures. La dernière fois nous avions vu le Centre pour la Sécurité de l'Alimentation, la Coalition Nationale des Fermes Familiales, le syndicat américain des libertés civiles (ACLU), le Sierra Club et le syndicat des scientifiques concernés, qui tous s'étaient levés contre le projet de loi de protection de Monsanto inclus dans la loi du budget agricole de 2012.

Cette fois, il y a eu une bonne et rapide résistance et je pensais que cela aurait été suffisant, mais malheureusement, le sénat a agi si rapidement sur ce sujet et a pratiquement complètement ignoré le problème, qu'il a maintenant fait passé la loi malgré des milliers de personnes signant une pétition que je lie à mes articles précédents sur le sujet. La vieille pétition de Food and Democracy Now détaillait les effets priatiques de cette loi:

"Si cette loi est approuvée, le Monsanto Protection Act forcerait le ministère de l'agriculture des Etats-Unis à autoriser la plantation continue de toute culture OGM actuellement sous révision légale par des cours de justice fédérales, donnant un accord tacite par des portes arrières à toute nouvelle culture OGM qui pourrait être dangereuse pour la santé humaine ou l'environnement".

Publié dans Manipulations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne W 03/05/2013 09:50

Grâce à Monsant on peut observer clairement les transferts de reste de pouvoir issu du peuple (gouvernements) vers le pouvoir global de grands groupes monopolistiques transnationaux (gouvernance).
Monsanto dont le rôle déterminant dans le coup d'état qui a destitué Lugo au Paraguay a été mis en évidence par de nombreux analystes. Monsanto qui utilise ces mercenaires que l'on retrouve (comme à Boston) dans des opérations conjointes avec l'armée US et dont 40 000 veillent sur les intérêts transnationaux au Honduras (entre autres exemples). Nous entrons de plus en plus dans un indiscernable entre régimes politiques (administrations Obama ...ou Hollande) et gouvernance des transnationales avec des forces de l'Ordre regroupées dans des opérations conjointes de répression des populations dissidentes.
Les objectifs de Monsanto .sont de plus en plus clairs : main mise sur la chaine alimentaire planétaire et contribution à la dépopulation (entre effet de stérilisation et empoissonnement).
A lire ce qui suit peu d'espoir de voir Obama opposer un véto Nouvel Orde Mondial et contrôle de la nourriture: Obama l’homme de Monsanto à Washington… | Resistance71 Blog
Et aussi en ce moment beaucoup de littérature latino sur les accords que Cristina Kirchner signe avec Monsanto qui lui ouvre les portes du pays. Et Dilma Roussef fait de même. Comment peut-on diriger d'aussi grands pays et être aussi idiotes ou aveugles ?
Chavez avait compris qui a fait du Venezuela une terre libre d'OGM et de propriété intellectuelle sur le vivant.