Pétition pour l'annulation de la dette au Québec

Publié le par Vahine

Et bien sûr, pour le retour à la création et au contrôle de l'argent par l'état !

 

Quand est ce que ça viendra à l'idée aux français de faire la même chose ?

 

Sur AVAAZ.org :

LIBÉRATION DE NOTRE ARGENT ET ANNULATION DE LA DETTE CANADIENNE

 

LIBÉRATION DE NOTRE ARGENT ET ANNULATION DE LA DETTE CANADIENNE

Pourquoi c'est important

Nous exigeons que le gouvernement respecte la loi en libérant notre monnaie d'entre les griffes des banques privées et du coup que la dette publique soit annulée.

La constitution canadienne (AANB) a été écrite pour établir les fondements légaux du pays. Toutes les lois des gouvernements municipaux, provinciaux et fédéral doivent s'y conformer sinon elles sont déclarées inexistantes. L'AANB ne peut subir aucune modification sans l'approbation du peuple (Référendum). Il n'appartient pas aux parlementaires ni aux tribunaux; l'AANB est la propriété du peuple.

Les paragraphes 14 à 20 de l'article 91 donnent au gouvernement fédéral l'autorité, et la responsabilité, du contrôle et de l'émission de notre monnaie, basée sur les ressources et richesses de la nation. Le gouvernement a une réserve illimitée d'argent sans dette pour financer le pays, il doit créer cet argent comme les 46 premières années de la confédération, mais...

En 1913 le gouvernement a commit une grave injustice envers les générations à venir, en passant un amendement à l'AANB, SANS RÉFÉRENDUM, appelé la «loi sur les banques»: il donna au système bancaire le droit exclusif de créer l'argent. Depuis nous payons des intérêts. (De plus en plus de villes, où ils créent leur propre monnaie sans dette devant l'inaction des gouvernements, prouvent aussi l'invalidité de cette loi).

Considérant que la dette publique canadienne est constituée à 93% d'intérêts composés illégaux (selon une étude du mouvement Desjardins) soit environ 100 000$/minute et que nous n'aurions jamais accumulé cette dette, nous exigeons que la dette publique soit du coup annulée.

DICTATURE BANCAIRE, il n'existera jamais de véritable démocratie sans souveraineté monétaire. L'économique a suffisament contrôlé la politique au lieu du contraire, merci de faire circuler ces informations.

Et MERCI à AVAAZ
Publiée Mai 24, 2012

 

Publié dans Banksters et dettes

Commenter cet article