Pourquoi le hamburger McDonald ne se décompose pas

Publié le par Vahine

 

food

 

Un sujet d'AlterInfo, fait référence aux vidéos de Youtube jointes :

Dans la première un jeune homme oublie un hamburger de  chez MacDo dans une poche et le retrouve intact un an après ! Du coup il se met à faire une collection de hamburgers imputrescibles ...

L'autre vidéo est une expérience entre des vrais frites et des hamburgers normaux contre des frites et hamburgers de chez MacDo : les frites sont inaltérables !!!


La question est : Pourquoi nourrissons nous nos enfants avec ça ???

Pourquoi le hamburger McDonald ne se décompose pas

 

Pourquoi le hamburger McDonald ne se décompose pas

 

 

 

Natural News, Mike Adams, 17 octobre 2010


      Il est toujours amusant qu’un grand média découvre un truc qu'il pense nouveau, alors même que la communauté de la santé naturelle en parle depuis des années. LeNew York Times, par exemple, a publié dernièrement un article intitulé Quand les remèdes créent les problèmes qu'ils sont censés prévenir. Depuis des années nous couvrons le même sujet, en signalant comment la chimiothérapie fourgue le cancer, les médicaments contre l'ostéoporose entraînent des fractures osseuses et les remèdes antidépresseurs donnent un comportement suicidaire.


      Dernière « nouvelle » découverte des grands médias, les hamburgers Happy Meal(~joyeuse barbaque) et les frites de McDonald ne pourrissent pas, même si vous les laisser de côté pendant six mois. Cet article a été repris par CNN, leWashington Postet de nombreux médias grand public, qui semblent surpris que la malbouffe des chaînes de fast food ne se décompose pas.


      Le plus rigolo, c’est qu’il y a déjà des années que les promoteurs de la santé naturelle couvrent ce sujet. La vidéo du hamburger bionique de Len Foley, ça vous dit quelque chose ? Diffusée en 2007, elle a finalement accumulé un énorme deux millions de visionnages sur YouTube. Et cette vidéo montre un type qui a acheté en 1989 des hamburgers McDonald qui ne sont toujours pas pourris en plus de vingt ans !


      Il a aujourd’hui un musée entier de hamburgers non-biodégradables dans son sous-sol.


      Les grands médias ont repris cette histoire ? Que dalle. Pas un mot. Cette histoire a été complètement ignorée. C'est seulement en 2010, au moment où un artiste a publié l’histoire d’un hamburger imputrescible de McDonald il y a six mois, que les chaînes d’informations ont démarré avec l'affaire.


      Cliquez sur le lien de la vidéo ci-dessus et vous verrez tout un musée de Big Macs et de hamburgers couvrant des années, aucun d’eux n’étant décomposé.


      C’est particulièrement intéressant parce que le tout dernier « Happy Meal Project, » qui suit un hamburger de six mois seulement, a attiré vraiment beaucoup de critiques de quelques personnes qui disent que les hamburgers se décomposeront si vous leur laissez suffisamment de temps. Ils ne connaissent manifestement pas le musée de ces hamburgers momifiés, qui ont fait tout ce chemin depuis 1989. Cette matière semble ne jamais se décomposer !



Pourquoi les hamburgers McDonald ne se décomposent-ils pas ?


      Tout d’abord, comment se fait-il donc que des hamburgers et des frites ne se dégradent pas ? La réponse spontanée serait, « Eh bien, ils doivent être faits de tant de trucs chimiques que même les moisissures ne les bouffent pas. » Bien que ça fasse partie de l’explication, ce n'est pas toute l'histoire.


      La vérité c’est que beaucoup d’aliments transformés ne se décomposent pas et ne sont pas consommés par les moisissures, les insectes, ni même par les rongeurs. Essayez de laisser un pot de margarine à l'extérieur dans votre cour et voyez si quelque chose se dérange pour le manger. Vous verrez que la margarine, elle aussi, semble immortelle !


      Les patates en chips peuvent durer des lustres. Les pizzas surgelées sont remarquablement résistantes à la décomposition. Et vous connaissez ces saucisses et viandes transformées de Noël, vendues à l’époque des Fêtes ? Vous pouvez les garder pendant des années sans que jamais elles ne pourrissent.


      Pour les viandes, la principale raison de leur inaltérabilité est dans leur haute teneur en sodium. Le sel est un très bon conservateur, connu des premiers hommes depuis des milliers d'années. Sans compter les produits chimiques que vous pourriez trouver dedans, les galettes de viande McDonald sont chargées à fond de sodium, si bien qu'elles sont considérées être des « conserves » de viande.


      Pour moi, ce n’est guère un grand mystère que la viande ne pourrisse pas. La vraie question dans mon esprit, c’est pourquoi le pain ne moisit pas ? C'est le fait qui gène le plus car le pain en bonne santé commence à moisir en quelques jours. Que peut-il vraiment y avoir dans le pain à hamburgers de McDonald, qui bloque la vie microscopique pendant plus de deux vingt ans ?


      Il s'avère que, à part si vous êtes chimiste, vous ne pouvez sans doute même pas lire la liste d’ingrédients à haute voix. Voici ce que le propre site de McDonald indique que vous pouvez trouver dans son pain :

 

Farine enrichie (farine de blé blanchie, farine d'orge maltée, niacine, fer réduit,   mononitrate de thiamine, riboflavine, acide folique, enzymes), eau, sirop de maïs riche en fructose, sucre, levure, huile de soja et/ou huile de soja partiellement hydrogénée et

contient 2% ou moins des ingrédients suivants :

sel,

sulfate de calcium,

carbonate de calcium,

gluten de blé,

sulfate d'ammonium,

chlorure d'ammonium,

améliorant de pâte (stéaroyl lactylate de sodium),

émulsifiant, acide ascorbique,

azodicarbonamide,

monoglycérides et diglycérides,

monoglycérides éthoxylés,

phosphate monocalcique,

enzymes,

gomme de guar,

peroxyde de calcium,

farine de soja,

propionate de calcium et de sodium (conservateurs),

lécithine de soja.


      Des trucs supers, non ? Vous devez apprécier surtout le sirop de glucose à haute teneur en fructose (pour chopper le diabète ?), l’huile de soja partiellement hydrogénée (pour les maladies cardiaques ?) et la longue liste de produits chimiques tels que le sulfate d'ammonium et le propionate de sodium. Miam-miam. Je bave rien que d’y penser.


      Voici maintenant le point vraiment choquant dans tout ça : À mon avis, aucun être raisonnable (sauf l’homme) ne mangera du pain de hamburger McDonald, car ce n'est pas de la nourriture !


Il s’avère qu’aucun animal normal, bactérie ou moisissure, ne confondra le pain de hamburger McDonald avec de la nourriture. Selon leur ressenti, ce n’est tout simplement pas un truc comestible. C'est pourquoi ce pain pour hamburger bionique ne peut tout simplement pas se décomposer.


      Ceci m'amène à la conclusion de cet intermède totalement risible : Il n’existe sur la planète Terre qu’une seule espèce assez stupide pour penser qu’un hamburger McDonald est de la nourriture. Cette espèce souffre d’une grimpée en flèche des taux de diabète, de cancer, de maladies cardiaques, de démence et d'obésité. Cette espèce, qui prétend être la plus intelligente de la planète, se comporte pourtant d’une manière si débile qu'elle nourrit ses propres enfants de trucs chimiques toxiques et de ces atroces aliments bidons que même les champignons sont incapables de manger (et, juste pour votre information, les champignons mangent le fumier de vache).


      Intéressé de deviner de quelle espèce je parle ?


      Voilà le vrai sujet de l’histoire. Ce n'est pas que les hamburgers McDonald ne se décomposent pas, c'est que les gens sont assez stupides pour les manger. Mais ce n’est pas de si tôt que vous trouverez cette histoire rapportée sur CNN.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Santé

Commenter cet article