Syrie : Des chars et des armes lourdes en possession des rebelles ?

Publié le par Vahine

Syrie

 

 

C'est vrais que d'habitude les opposants à un régime défilent dans les rues avec des pancartes, ils crient des slogans et jettent quelques pavés sur les CRS locaux ...

En Syrie, ils attaquent l'armée avec des chars de combats !!!

On est en droit de se poser quelques questions ...

 

Par François Asselineau :

 


=== FLASH ! ===

 

LES OBSERVATEURS DE L'ONU CONFIRMENT QUE LES « REBELLES SYRIENS » ONT DES CHARS ET DES ARMES LOURDES DANS LA VILLE D'ALEP.
=> QUESTIONS : D'OÙ VIENNENT CES CHARS ET CES ARMES LOURDES ? PAR OÙ SONT-ILS ARRIVÉS ? QUI LES A FINANCÉS ?
QUI A APPRIS AUX « REBELLES SYRIENS » LEUR MANIEMENT ?


==========================

 ===============

M. Martin Nesirky, porte-parole des Nations unies, v ient de déclarer à des journalistes, au siège de l'ONU à New York, que les « rebelles syriens sont en possession de chars et d'armes lourdes dans la ville d'Alep, selon la mission de l'ONU en Syrie. »

Les observateurs des Nations unies sont allés dans la ville du nord du pays mardi. L'affrontement entre les troupes régulières et les « rebelles » se concentre depuis le 20 juillet sur Alep, capitale économique du pays.

Les observateurs de l'ONU en Syrie viennent également d'affirmer que les troupes régulières avaient eu recours à des avions de chasse pour tirer sur Alep.

Citant des chiffres du CICR et du Croissant Rouge syrien, la responsable des opérations humanitaires de l'ONU Valerie Amos avait évoqué 200.000 personnes ayant fui Alep. 
link
---------------------
COMMENTAIRES
---------------------

-------------------------- -------------------------- ------------------------
IL FAUT MAINTENANT ARRÊTER DE PRENDRE LES OPINIONS PUBLIQUES POUR DES IMBÉCILES
----------------------------------------------------------------------------

Il y a des limites au bourrage de crâne.

Quel que soit le pays, on peut comprendre, dans l'absolu, qu'une partie de la population se rebelle contre un régime politique autoritaire qui dirige son pays contre la volonté de son peuple.

On peut aussi admettre que des rebelles soient conduits, dans la pire des extrémités, à se battre contre les forces régulières de ce régime dictatorial.

On peut même imaginer que des rebelles se battent contre ces forces régulières, avec des armes légères achetées en contrebande.

Mais il y a un moment où l'on ne peut plus tout gober. Si des « rebelles » mènent des combats acharnés dans une ville, avec des chars d'assaut et des armes lourdes, c'est que ce ne sont plus de simples « rebelles ».

Car on ne peut pas se procurer des tanks sous le manteau.
On ne peut pas acheter des batteries de missile sur Ebay.
On ne peut pas se faire livrer toutes les munitions et la logistique par Chronopost.
Et on ne peut pas s'improviser conducteur de char d'assaut ou responsable d'une batterie d'artillerie lourde.

Il faut donc arrêter maintenant de prendre les opinions publiques occidentales pour des imbéciles et les citoyens français pour des demeurés.

Nous demandons donc aux autorités françaises, et notamment au Président François Hollande, de venir expliquer aux Français :

1)- d'où viennent les chars et les armes lourdes qui sont aux mains des « rebelles syriens », comme l'ont constaté désormais officiellement les observateurs de l'ONU ?

2)- par où ces armes lourdes et d'un volume considérable ont-elles transité ?

Je souligne que le renseignement militaire de la France, alliée de l'OTAN et des États-Unis sur cette affaire comme sur les autres, doit nécessairement avoir des informations satellitaires sur les trafics en question.

3)- qui a financé ces armes ?

4)- qui a appris aux « rebelles syriens », qui sont officiellement de simples civils selon nos médias, à manier ces armes lourdes et ces chars ?

5)- qui assure la logistique en munitions et en essence ?


---------------------------------------------------------------------
RUSSIE ET CHINE ONT UNE POSITION BEAUCOUP PLUS
CONFORME À LA CHARTE DE L'ONU
ET AU DROIT INTERNATIONAL
---------------------------------------------------------------------
Les nouveaux développement de cette affaire tendent à accréditer l'analyse de la Russie et de la Chine, qui ont opposé leurs vétos au Conseil de Sécurité de l'ONU sur les résolutions présentées par les pays membres de l'OTAN, au motif qu'elles étaient outrageusement partisanes et hostiles au régime syrien.

L'agence russe RIA NOVOSTI vient d'ailleurs d'informer que le président Vladimir Poutine se rendra à Londres demain 2 août pour y rencontrer le premier ministre britannique David Cameron et évoquer avec lui spécialement la situation en Syrie.

Le porte-parole du président russe a précisé : « Nous nous attendons à un échange d'avis. Dans le prolongement du dialogue sur ce thème initié à Los Cabos (au Mexique), nous attendons une nouvelle possibilité de porter à la connaissance de la partie britannique (…) la position extrêmement claire et transparente qu'occupe la Russie. »
link

Force est de constater que, plus les jours passent et plus la position de la Russie - comme celle de la Chine - apparaissent en effet comme responsable et transparente, tandis que les positions de la France, de l'OTAN et de l'Union européenne apparaissent comme visant à couvrir une véritable guerre d'agression néo-coloniale qui ne dit pas son nom.


-------------------------------------------------------------------------
CONCLUSION : LES ÉLECTEURS DE GAUCHE DE NOUVEAU
TRAHIS PAR LES PARTIS DE GAUCHE FRANÇAIS
-------------------------------------------------------------------------

M. François Hollande, théoriquement « socialiste » et théoriquement héritier de la pensée pacifiste française de Jean Jaurès, doit impérativement expliquer à nos compatriotes ce qui se passe RÉELLEMENT en Syrie, notamment sur ces trafics d'armes lourdes et de chars révélés aujourd'hui officiellement par l'ONU.

Le président de la République doit également expliquer en quoi sa politique en la matière est différente de celle de Nicolas Sarkozy.

M. Jean-Luc Mélenchon, qui a appelé ses 11% d'électeurs - le soir même du 1er tour, à 20 H 37 -, à voter pour François Hollande sans rien négocier dans aucun domaine, doit expliquer à ses électeurs :

- ce qu'il pense de l'engrenage militaire de plus en plus inquiétant qui est en train de se mettre en place en Syrie et autour de la Syrie.

- ce qu'il pense de l'origine des chars et des armes lourdes dont disposent les « rebelles syriens ».

- ce qu'il pense de l'action militaire de François Hollande et en quoi elle se distingue de celle de Nicolas Sarkozy.


François ASSELINEAU
==============

 


Publié dans Guerre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article