Lettre d'excuse au président Morales

Publié le par Vahine

Lettre d'excuse au président Morales

Oui, nous sommes désolés d'avoir élu un président et tout un gouvernement qui baissent leurs pantalons devant les ricains !

Oui, nous avons honte de ce que devient notre pays !

Oui, nous envions votre peuple de vous avoir comme dirigeant, et nous vous présentons nos excuses, Monsieur le Président ...

 

Sur : Mes opinions.com :

 

À l'attention : Autorités bolivienne

Lettre d'excuse d'une partie du peuple Français


Monsieur le président Morales,

Comme beaucoup de français, c'est avec stupeur et consternation que nous avons appris, impuissants, l'interdiction de survol de notre territoire dont votre avion a été l'objet sous des prétextes jusqu'à présent inavoués et sans doute inavouables.

Edward Snowden qui a révélé l'affaire des écoutes pratiquées par les services américains sur le territoire européens aurait pu être à bord votre avion ce qui aurait motivé cette interdiction de survol de notre territoire selon certaines agences de presse européennes alors qu'il n'en était rien.

Nous sommes nombreux à déplorer que les dirigeants actuels de notre pays se vassalisent de la sorte face a la moindre possible injonction des autorités américaines (qui semblent les vraies fautives dans cette histoire) tout en affichant «officiellement » un air scandalisé face à l'espionnage massif dont ils sont victimes. Ce double discours n'est pas acceptable.

Au nom de quoi un pays qui se veut celui des droits de l'homme peut-il empêcher un chef d'état démocratiquement élu par son peuple de survoler notre territoire ?

En ce qui nous concerne, nul doute que le pays de Rousseau , Hugo ou Charles de Gaulle ne saurait réagir de la sorte en courbant l'échine devant l'hyperpuissance américaine et c'est pourquoi nous vous demandons d' accepter nos humbles excuses pour le comportement de nos représentants que nous ne saurions approuver.

Nous sommes persuadés que l'histoire les jugera sévèrement pour ce grave manquement aux lois de l'hospitalité qui sont une des bases de notre culture.

Recevez, Monsieur le Président, l'expression de notre amitié la plus chaleureuse.

Publié dans Résistance

Commenter cet article