Erdogan et le pétrole de DAESH

Publié le par Vahine

Erdogan et le pétrole de DAESH

Toute guerre a pour objet l'argent . Socrate

Bien sûr, si on bombarde ses fournisseurs, Erdogan se fache !

Et voila pourquoi nous devrions faire la guerre ....

Encore et toujours : le pétrole !

Olivier Demeulenaere sur son site : https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2015/11/26/le-piege-turc-bien-sur/

 

 

Le piège turc, bien sûr

 

erdogan-pere-fils« Pendant toute la durée de la Guerre froide, l’OTAN n’avait jamais abattu un avion militaire russe. Aujourd’hui, la Turquie, pays membre de l’OTAN aux mains de l’un des tireurs de ficelles de l’EIIL, l’a fait (dans l’espace aérien de la Syrie).

C’est une provocation gravissime qui peut faire passer la guerre syrienne de l’état de guerre de l’OTAN par procuration, à celui de guerre directe de l’OTAN, sans intermédiaire, avec le risque très concret de voir activées les clauses [défensives] de l’Alliance qui nous entraineraient tous vers un conflit beaucoup plus vaste et difficilement contrôlable. 

Il est certain que le fils d’Erdogan, Bilal Erdogan (ci-contre avec son père au 1er plan), qui gère la contrebande du pétrole de l’EIIL, ne voyait d’un bon oeil le fait que ces derniers jours, les Sukhoi Su-24 russes… lui aient détruit plusieurs centaines de camions-citernes, annihilant ainsi le business qu’il avait mis sur pied depuis un an et demi[1][2].

Abattre un chasseur russe au risque de déclencher une guerre mondiale, voilà la réponse de son petit papa, dans le but d’élever les enchères. Un beau piège, pour la Russie comme pour tous les alliés de l’OTAN, à mettre sur le compte des calculs stratégiques d’Erdogan, l’un des grands fauteurs de troubles au Proche-Orient. 

Et nous, [dans cette guerre] nous serions supposés être prêts à mourir pour les camions-citernes qui financent l’EIIL ? Mais bien sûr… »

Pino Cabras, Megachip, le 24 novembre 2015 (via Sott.net)

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr

Notes de la traduction :

  1. Pétrole de Daech, le fils d’Erdogan, Bilal Erdogan dirige le trafic, Blog d’Hervé Poly, 24 nov. 2015
  2. Le rôle de la famille Erdoğan au sein de Daesh, VoltaireNet, 26 juillet 2015

 

Commentaire de Sott.net :

« Les Russes conservent leur habileté et leur sang-froid, diplomates, au lendemain de l’évènement, avec une proposition faite à la Turquie en vue d’une alliance officielle dans la lutte contre Daesh. Une proposition bien sûr inacceptable pour les Erdogan, mais qui les contraindra, par un refus et au yeux du monde entier, à révéler leur véritable position ».

Commenter cet article

jenne 29/11/2015 11:45

Goodmorning Vahine, why is your Sociale Democratiq journaal, le Monde first together wiht the Huffington post, and why are they for the Turc's well let we say Erdogan, nothing positief about Putin or Russia, my feelinf says me that, our beloved France is sold to the Zionist like Hollande, Falls etc. why are the old Gardist from the Mitterand time not doing more to stop them !

Vahine 29/11/2015 14:46

I agree with you !